dimanche 27 septembre 2020
Accueil / L'actualité Bourgogne-Franche-Comté / Dijon: trois hommes mis en examen pour des cambriolages en Bourgogne et dans le Grand-Est
Photo d'illustration (Crédit photo: Gendarmerie).
Photo d'illustration (Crédit photo: Gendarmerie).

Dijon: trois hommes mis en examen pour des cambriolages en Bourgogne et dans le Grand-Est

Le groupe d’observation et de surveillance de Dijon, avec le soutien de la section aérienne de la gendarmerie de Côte-d’Or, a procédé à l’interpellation de trois personnes, vient d’annoncer le procureur de Dijon, ce samedi 7 décembre. Les trois hommes sont soupçonnés de cambriolages commis en Bourgogne et dans le Grand-Est.

Les militaires les ont arrêtés dans la soirée du 4 décembre. Ils venaient de commettre des cambriolages. Leur arrestation a d’ailleurs permis de retrouver plusieurs objets volés. “Les perquisitions permettaient la découverte de nombreux objets de provenance frauduleuse. Plus de 400 objets saisis – bijoux, montres, vêtements, lunettes – ainsi que trois véhicules au titre des avoirs criminels”, indique le communiqué du procureur de Dijon, Eric Mathais.

Interpellés après des cambriolages en Bourgogne

Le préjudice se chiffrerait à plusieurs milliers d’euros. Selon Eric Mathais, le procureur de Dijon, les trois hommes, d’origine albanaise ou kosovare, “très mobiles et très actifs”, utilisaient successivement plusieurs véhicules et revendaient ensuite régulièrement en Belgique les bijoux en or. La brigade de recherches de la compagnie de Dijon avait commencé les investigations au début du mois de novembre.

Lire aussi sur L’EssorVol de grands crus de Bourgogne : un gang interpellé avec l’aide du GIGN de Dijon

Les trois suspects ont été mis en examen pour 45 vols ou tentatives avec effraction et en réunion. La peine maximale encourue est de 7 ans d’emprisonnement. Ils sont actuellement en détention provisoire. En attendant, “les investigations se poursuivront, en particulier, pour identifier les propriétaires des objets retrouvés et tenter d’élucider d’autres cambriolages”,  ajoute le communiqué.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *