jeudi 1 octobre 2020
Accueil / L'actualité Grand Est / Deux dirigeants d’une usine lorraine en faillite soupçonnés d’abus de biens sociaux
Les élèves sortiront directement OPJ de l'école des gradés (MG/L'Essor).

Deux dirigeants d’une usine lorraine en faillite soupçonnés d’abus de biens sociaux

Deux dirigeants d’une usine de céramique lorraine, dont la liquidation judiciaire avait été prononcée en mars 2016, comparaîtront prochainement devant le tribunal d’Epinal pour abus de biens sociaux. C’est l’aboutissement d’une enquête menée par les gendarmes de la section de recherches de Nancy.

Ces deux responsables de la Société générale de poterie de Jeanménil (Vosges) avaient été placés en garde à vue cette semaine à la section de recherches de Nancy, sous la direction du parquet d’Epinal, afin d’être entendus sur la faillite de cette entreprise qui a provoqué la mise au chômage de 55 personnes.

Des malversations financières présumées
de plus de 900 000 euros

L’enquête des spécialistes financiers de la SR Nancy, renforcé par un élément de la réserve opérationnelle, qui ont disséqué plusieurs volumes de comptabilité, a permis de mettre au jour des malversations financières présumées à hauteur de plus de 900 000 euros qui sont à l’origine de la liquidation de l’entreprise. Différents stratagèmes mêlant fausses factures et promesses de ventes d’actifs inexistants ont également été découverts par les enquêteurs.

Ces deux responsables répondront des infractions de « présentation de comptes annuels inexacts, de banqueroute et d’abus de biens sociaux » devant le tribunal d’Epinal.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *