mercredi 19 décembre 2018
Accueil / A la une / Deux belles affaires pour les gendarmes de l’OCLDI
Un agent d'Europol avec un gendarme de l'OCLDi le jour des interpellations dans le dossier "Fret Grand Est" (Photo OCLDI)
Un agent d'Europol avec un gendarme de l'OCLDi le jour des interpellations dans le dossier "Fret Grand Est" (Photo OCLDI)

Deux belles affaires pour les gendarmes de l’OCLDI

Les gendarmes de l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI) viennent de conclure en septembre, après de longues enquêtes, deux belles affaires portant sur des vols à la fausse qualité contre des personnes âgées et sur des vols de fret dans des poids lourds stationnés sur les aires d’autoroute.

Dans le premier dossier, ce sont six membres de la communauté des gens du voyage qui ont été écroués après avoir été mis en examen pour “vols en bande organisée et association de malfaiteurs”. 

Ils ont été interpellés dans l’Aube, la Côte d’Or, l’Isère et la Drôme par les unités de la police et de la gendarmerie.

Ils sont soupçonnés d’avoir commis, en 2017 et 2018, 50 vols à la fausse qualité chez des personnes âgées de 72 à  97 ans, résidant en Auvergne Rhône-Alpes, Centre Val-de-Loire, Bourgogne Franche-Comté, Occitanie, et Grand Est. Un faux policier interpellait un faux plombier au domicile d’une victime, puis les auteurs détournaient son attention et dérobaient les bijoux et les espèces. Ces vols à la fausse qualité avaient suscité une vive émotion chez ces personnes âgées.

L’enquête, menée conjointement par la sûreté départementale du Rhône, l’OCLDI central et son détachement de Sathonay-camp, près de Lyon, a permis d’identifier l’équipe de voleurs et le receleur, de rapprocher plusieurs dizaines de faits sur l’ensemble du territoire et de réaliser une enquête patrimoniale attestant d’un niveau de vie élevé. 

Le receleur, qui se rendait en Belgique, a été  interpellé sur l’autoroute A26 dans l’Aube. Cinq kilogrammes de bijoux ont été découverts dans son véhicule.

Lors de deux autres opérations d’interpellations, six personnes ont été arrêtées. Les perquisitions ont permis de découvrir deux fausses cartes de police, une tenue de plombier, un gyrophare, 103.000 euros en espèces, des bijoux et des montres et sac de luxe. En outre, quatre véhicules haut de gamme ont été saisis au titre des avoirs criminels.

Vol de fret                                  

Interpellation d'un receleur par l'OCLDI sur l'autoroute près de Reims (Photo: OCLDI)
Interpellation d’un receleur par l’OCLDI sur l’autoroute près de Reims (Photo: OCLDI)

Dans le second dossier, l’OCLDI a mis fin aux activités d’une équipe polonaise spécialisée dans les vols de fret sur des poids lourds stationnés sur de aires d’autoroutes dans l’est de la France pour un préjudice total de 1,1 million d’euros.

Quatre ressortissants polonais, soupçonnés de 36 vols de fret,  ont été interpellés : un en Pologne et trois dans les Vosges,  la Lorraine et la Loire-Atlantique. Ces trois dernières ont été mises en examen pour “vols en bande organisée et recels en bande organisée”. 

C’est l’aboutissement d’une enquête de près de deux ans coordonnée par l’OCLDI avec le concours des sections de recherches de Nancy, Besançon, Dijon et des groupements de gendarmerie de Cote d’Or, du Doux et de Lorraine et d’un analyste de la section d’appui judiciaire de la région Grand Est à Metz. 

Au regard de l’ampleur européenne du phénomène et de son caractère international, la Juridiction inter régionale spécialisée (JIRS) de Nancy se saisissait de l’ensemble des faits et délivrait une commission rogatoire. Dans le cadre notamment de deux réunions de coordination judiciaire sous l’égide d’Eurojust, les enquêteurs ont pu établir que les mis en cause étaient également impliqués dans des vols de fret en Allemagne, au Danemark et en Pologne. Les enquêteurs ont   bénéficié de l’appui d’Europol. 

PMG

A voir également

La carte du combattant officiellement attribuée pour l’Algérie après les accords d’Evian

C’est désormais officiel : les soldats ayant servi en Algérie après le cessez-le-feu auront droit …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !