dimanche 29 mars 2020
Accueil / Opérationnel / Des prévôts français du Tchad enquêtent au Burkina Faso sur l’affaire de pédophilie
logo gendarmerie prévôtale
logo gendarmerie prévôtale

Des prévôts français du Tchad enquêtent au Burkina Faso sur l’affaire de pédophilie

Une équipe de prévôts français, en poste à N’Djaména (Tchad), a rejoint le Burkina Faso pour enquêter les actes de pédophilie dont sont soupçonnés deux militaires français à Ouagadougou.

Les deux militaires, accusés de s’être livrés à des actes de connotation sexuelle sur deux enfants d’une même famille, ont été suspendus par le ministère de la Défense.

Le parquet de Paris a ouvert mardi une enquête préliminaire pour « agressions sexuelles sur mineurs» confiée à la gendarmerie prévôtale, compétente pour tous les faits commis à l’étranger et concernant les militaires français, qu’ils soient auteurs ou victimes.

La gendarmerie prévôtale compte 70 prévôts, tous officiers de police judiciaire, répartis en une dizaine d’unités et une brigade de recherches. Celle-ci est chargée de l’enquête sur les abus sexuels dont sont accusés 14 militaires français sur des enfants en Centrafrique entre fin 2013 et début juin 2014.

Les prévôts servent actuellement dans six détachements permanents (Allemagne, Emirats arabes unis, Djibouti, Gabon, Sénégal, Côte-d’Ivoire) et cinq détachements de « circonstance » liés aux Opex (Mali, Niger, Jordanie, Tchad, Centrafrique).

Légende photo : Logo de la gendarmerie prévôtale

Un commentaire

  1. louis Goardet

    Il est tout à l’honneur de la Gendarmerie, bras et levier de notre justice Républicaine , d’accomplir sa mission d’enquête, surement dans des conditions difficiles cela sur un terrain d’Opex ….
    Certains Généraux en 2S de l’ Armée de terre, si friands des plateaux télés et des courriers aux associations, se voulant défendre l’Honneur de nos Armées , en minimisant d’une façon consciente ou inconsciente l’inadmissible, se font fort discrets …
    Bonne continuation à nos Prévôts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *