vendredi 24 mai 2019
Accueil / A la une / Des patrouilles de gendarmes réservistes en région parisienne à partir d’avril
Photo d'illustration : des usagers des transports en région Île-de-France. Crédit photo: SNCF / © Philippe Fraysseix.
Photo d'illustration : des usagers des transports en région Île-de-France. Crédit photo: SNCF / © Philippe Fraysseix.

Des patrouilles de gendarmes réservistes en région parisienne à partir d’avril

Des patrouilles de gendarmes réservistes seront déployées à partir d’avril dans les bus et près des transports en commun de quatre départements de la grande couronne parisienne (Val-d’Oise, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne), dans le cadre d’un financement de la région.

Les premières patrouilles, composées de deux ou trois réservistes et d’un sous-officier de Gendarmerie, seront menées dans le Val-d’Oise et la Seine-et-Marne, puis dans Yvelines et l’Essonne en plus). Les gendarmes pourront fouiller les bagages et contrôler les identités.

Au total, un millier de 1.000 gendarmes seront mobilisés sur un financement de plusieurs centaines de milliers d’euros assuré par le syndicat des transports Ile-de-France Mobilités.

Une expérimentation a été menée au cours du dernier trimestre de 2018 dans le Val-d’Oise, avec trois patrouilles par semaine. Résultats : “effet immédiat constaté dans la lutte contre la fraude”, selon le syndicat des transports, et absence d’incidents lors des patrouilles. Mais hors des créneaux de présence des gendarmes, une dizaine d’incidents ont été recensés (jets de projectile, vols, rixe…).

Le Gendarmerie compte quelque 30.000 réservistes, régulièrement mobilisés tout au long de l’année dans tous les métiers et les activités de l’Arme.

P.M-G

 

A voir également

Le meurtrier du major Rusig fait appel de sa condamnation à perpétuité

Le meurtrier présumé du major de gendarmerie Christian Rusig fait appel. Condamné le 10 mai dernier à la prison à perpétuité, avec une peine de de sureté de 20 ans, il veut être rejugé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !