mercredi 28 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Délinquance dans les départements d’Outre-mer : des hausses parfois vertigineuses

Délinquance dans les départements d’Outre-mer : des hausses parfois vertigineuses

L’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales a publié des chiffres officiels de la délinquance dans les départements d’Outre-mer, pointant une hausse parfois vertigineuse de faits de délinquance dans les Antilles. Ces chiffres, mis en ligne sur le site de l’Institut des hautes étude de la sécurité et de la justice (INHESJ), sont publiés alors que le ministre de l’Intérieur doit effectuer une visite aux Antilles la semaine prochaine.

Il s’agit d’un bilan mensuel de la délinquance constatée par les seules forces de Police entre septembre 2012 et août 2013, en comparaison de la même période de 2012. En Guadeloupe, selon l’ONDRP, les cambriolages de locaux industriels et commerciaux ont augmenté de 31,5%. Les vols perpétrés avec des armes blanches et sans armes sont aussi en hausse, tout comme, plus globalement, les violences contre les personnes (+ 20,1%), celles-ci baissant ou stagnant en France métropolitaine.

En Martinique, si les cambriolages diminuent (- 15,1%), les vols avec violences sont en hausse de 59,2%, sans armes de 79% dont, parmi ceux-ci, une augmentation de 193% de ceux ayant visé des femmes sur la voie publique.

Hausse de 60% des vols à main armée en Guyane

En Guyane, la Police a relevé une explosion des “vols de véhicules à moteur” (+ 24,9%) ainsi qu’une hausse de 51% des cambriolages de locaux industriels et de près de 60% des vols à main armée. Les violences aux personnes y sont aussi en hausse (+ 18%), comme les vols avec armes blanches (+ 50%). Il y a aussi une augmentation des violences physiques dites non crapuleuses (+ 12%) dont + 97% de violences et mauvais traitements d’enfants. Les violences sexuelles ont encore augmenté de plus 40%.

A la Réunion, les cambriolages sont, eux, en très légère hausse (+ 1,7%) et les vols avec violences en baisse de 1,8%. La Guadeloupe a de nouveau connu des violences par armes à feu au mois de septembre et détient le record des homicides en France, 38 à ce jour en 2013. “En outre-mer, la délinquance s’est toujours singularisée” de la métropole, relève -t-on à l’ONDRP, l’organisme divulguant les chiffres officiels de la délinquance par des bulletins périodiques. Il incite à la “prudence” sur ces “chiffres secs” rappelant en outre que les statistiques sont faussées depuis des mois en raison de fortes distorsions entre les chiffres de la Police et ceux de la Gendarmerie.

Pour télécharger le bulletin mensuel de l’ONDRP, cliquez sur l’adresse ci-dessous:

http://www.inhesj.fr/sites/default/files/bm_2013-10-ext.pdf

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.