jeudi , 17 juin 2021

Une peine de six ans de prison a été requise vendredi 27 février devant la cour d'appel de Limoges à l'encontre d'un homme condamné en première instance à 8 ans de prison pour homicide involontaire pour avoir provoqué une course poursuite ayant entraîné la mort d'un gendarme en 2007.

Décès du major Joachim: six ans requis en appel

Une peine de six ans de prison a été requise vendredi 27 février devant la cour d’appel de Limoges à l’encontre d’un homme condamné en première instance à 8 ans de prison pour homicide involontaire pour avoir provoqué une course poursuite ayant entraîné la mort d’un gendarme en 2007.
L’arrêt a été mis en délibéré au 3 avril au terme de l’audience qui a eu lieu en l’absence du prévenu, qui avait demandé le report du procès par courrier et ne s’est pas présenté.
Alain Antczack avait été condamné à 8 ans de prison le 8 janvier par le tribunal correctionnel de Guéret mais avait néanmoins été remis en liberté, la présidente ayant omis de lui notifier son maintien en détention.

Plus de détails sur cette affaire dans “L’Essor” n°412, d’avril 2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.