mercredi 11 décembre 2019
Accueil / L'actualité Nouvelle Aquitaine / De Cayenne à Limoges, une filière de drogue guyanaise démantelée par les gendarmes
Des véhicules saisis par la section de recherches de Limoges (Crédit photo: Gendarmerie nationale).
Des véhicules saisis par la section de recherches de Limoges (Crédit photo: Gendarmerie nationale).

De Cayenne à Limoges, une filière de drogue guyanaise démantelée par les gendarmes

Les gendarmes de la Haute-Vienne et des Deux-Sèvres ont mis à mal un trafic de drogue, orchestré par une filière guyanaise, qui sévit dans le Limousin depuis plusieurs mois. Sept personnes sont, pour l’instant, mises en examen.

Résine de cannabis, cocaïne, héroïne, ovules, sachets et balances… Voici dans le détail le coup de filet anti-drogue réalisé par les militaires de la section de recherches de Limoges. Ils étaient appuyés par les services du groupe interministériel de recherches (GIR) et les groupements de gendarmeries départementale de la Haute-Vienne et des Deux-Sèvres. Cette saisie a débouché sur la mise en examen de sept personnes, dont cinq ont été placées en détention provisoire.

50 gendarmes mobilisés

L’enquête avait démarrée il y a maintenant un an. Elle a mis en lumière la filière guyanaise qui sévit dans le Limousin, via la région niortaise et parisienne. Ce réseau était rondement animé par des individus bien implantés dans l’agglomération de Limoges. La filière était approvisionnée depuis plusieurs mois par des produits stupéfiants directement acheminés de Guyane. Dans le cadre d’une information judiciaire ouverte au pôle de l’instruction du tribunal de grande instance de Limoges, une cinquantaine de gendarmes des Deux-Sèvres et de la Haute-Vienne ont été mobilisés. Les arrestations ont été initiées en deux vagues successives, début novembre puis la semaine passée à Niort et à Limoges.

Outre de la drogue, les militaires ont également mis la main sur la somme de 26.000 euros en espèces et plusieurs véhicules. De quoi chiffrer la prise totale à près de 120.000 euros d’avoirs criminels. Les cylindrées saisies vont peut-être désormais intégrer le parc de l’Arme pour tourner au profit des unités de la Gendarmerie.

A voir également

Un vaste réseau de trafic de stupéfiants démantelé dans la Manche (Photo d'illustration : douanes françaises)

Un trafic de stupéfiants démantelé par les gendarmes de la Manche

Le 2 décembre, une opération judiciaire menée par les gendarmes de la Manche a visé des personnes soupçonnées d'avoir pris part à un trafic de stupéfiants 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *