jeudi , 24 juin 2021

La section de recherche de la gendarmerie des transports aériens (GTA) a été chargée le 1er juin au soir de l'enquête sur la disparition de l'Airbus A330 d'Air France, entre Rio de Janeiro et Paris, a-t-on appris de source judiciaire.

Crash aérien : la Gendarmerie chargée de l’enquête

La section de recherche de la gendarmerie des transports aériens (GTA) a été chargée le 1er juin au soir de l’enquête sur la disparition de l’Airbus A330 d’Air France, entre Rio de Janeiro et Paris, a-t-on appris de source judiciaire.

Comme il s’agit à priori d’un accident, c’est le tribunal de Bobigny qui a hérité de la compétence dans cette affaire, comme c’est l’habitude en cas d’accident aérien concernant l’aéroport de Roissy, où l’avion devait se poser, a indiqué le parquet. Si l’affaire avait eu une origine terroriste, c’est le parquet de Paris qui aurait été saisi, a précisé la même source. L’appareil d’Air France transportait 228 passagers et membres d’équipage de 32 nationalités, dont 73 Français, 58 Brésiliens et 26 Allemands.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.