mardi 20 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Corse : les gendarmes interpellent 5 personnes dont l’auteur d’un tir mortel sur un ouvrier agricole marocain

Corse : les gendarmes interpellent 5 personnes dont l’auteur d’un tir mortel sur un ouvrier agricole marocain

Depuis le 25 novembre 2013, les enquêteurs de la Section de Recherches de Corse (détachement de Bastia) secondés par les militaires du groupement de Gendarmerie départementale de Haute-Corse, ont procédé à l’arrestation de cinq personnes mises en cause dans une enquête ouverte pour “extorsion en bande organisée avec arme et pour violences ayant entraîné la mort.” Parmi les personnes interpellées, figure l’auteur d’un tir mortel sur un ouvrier agricole marocain en février dernier en Haute-Corse.

Tué alors qu’il tentait de s’enfuir

Le 24 février vers 00h30 à Prunelli di Fiumorbu, plusieurs individus encagoulés et armés de fusils, se sont introduits au domicile d’ouvriers agricoles d’origine marocaine pour leur dérober de l’argent en usant de violences. L’une des victimes, qui tentait de s’enfuir, a été mortellement blessée par un tir de fusil.

Les investigations menées par les gendarmes ont permis de mettre à jour une série d’agressions similaires commises sur la région de la plaine orientale depuis l’été 2012 et de cibler plusieurs individus susceptibles d’agir sur des faits de vols, mais également d’agressions sur des personnes d’origine maghrébine.

“Des victimes particulièrement vulnérables”

Plusieurs opérations préalables menées en mai et juin avait permis la mise en examen de cinq individus. Les interpellations réalisées depuis fin novembre ont permis d’identifier les personnes mises en cause à savoir cinq hommes âgés de 18 à 24 ans, qui ont participé aux faits du 24 février 2013 et de confondre l’auteur du coup de feu mortel. L’enquête se poursuit afin de confondre les individus ayant eu des rôles périphériques.

Dans son communiqué, la Gendarmerie salue “la détermination dont ont fait preuve les enquêteurs, initialement dans le traitement du contentieux lié à la petite et moyenne délinquance”. Elle a permis  “de révéler cette association de malfaiteurs qui avait pour but de commettre des vols touchant des victimes particulièrement vulnérables, du fait d’une situation personnelle précaire. Les investigations minutieuses et les rapprochements judiciaires ont permis la résolution des faits notamment celui relatif à l’homicide de cet ouvrier d’origine marocaine.”

 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.