mercredi , 16 juin 2021

La chienne Jedï prend la pose avec le petit garçon qu'elle vient de retrouver (Photo: Twitter Gendarmerie de Haute-Garonne).
La chienne Jedï prend la pose avec le petit garçon qu'elle vient de retrouver (Photo: Twitter Gendarmerie de Haute-Garonne).

Comment Jedï, une chienne de la brigade cynophile de Montauban, a retrouvé un garçonnet disparu dans l’Aveyron

Elle n’a pas de sabre laser mais dispose d’un flair à toute épreuve. Jedï, une chienne de l’équipe cynophile du Peloton de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie (Psig) de Montauban (Tarn-et-Garonne) a retrouvé la trace d’un enfant perdu grâce à l’odeur de son doudou. La belle histoire est racontée par la Gendarmerie de Haute-Garonne sur son fil Twitter.

Jedï a retrouvé le garçonnet en 15 minutes

Ce jeudi 29 avril, les gendarmes de la communauté de brigades de Rieupeyroux (Aveyron) sont appelés par des parents affolés. Leur petit garçon de deux ans et demi a disparu près de leur domicile. Il est introuvable. Un voisin a repéré la draisienne de l’enfant à environ un kilomètre de l’habitation de ses parents. Un dispositif de recherche se met immédiatement en place. Il mobilise une vingtaine de gendarmes, un hélicoptère équipé d’un dispositif de vision thermique, un drone et… un chien.

Après deux heures de recherches infructueuses, l’équipe cynophile du Psig de Montauban a en effet été appelée en renfort. Et c’est grâce à son intervention que l’histoire va connaitre un heureux dénouement. L’adjudant B. donne à flairer à son binôme, une chienne appelée Jedï, le doudou du petit garçon disparu. Le canidé s’élance alors dans les bois environnants et tombe sur le garçonnet. Le tout en quinze minutes chrono! Sain et sauf malgré “quelques égratignures”, le petit aventurier a tout de même parcouru deux kilomètres avant d’être arrêté dans sa promenade pour un gros buisson de ronces qui fermait le chemin.

Lire aussi: Qui sont les nouveaux fournisseurs des drones des gendarmes?

“Un grand bravo à l’Adjudant B. et à Jedï pour leur complicité dans l’action et leur professionnalisme”, soulignent les gendarmes sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.