vendredi 30 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Trafic de stupéfiants démantelé : 490.000 € et 300 kg de cannabis saisis par les gendarmes
Démantèlement d'un trafic de stupéfiants (Photo Gendarmerie nationale)

Trafic de stupéfiants démantelé : 490.000 € et 300 kg de cannabis saisis par les gendarmes

Il aura fallu presque un an aux gendarmes pour mettre un terme à un important trafic de cannabis en provenance du Maroc. Leur enquête a abouti le vendredi 11 octobre dernier avec l’arrestation de neuf individus dont cinq ont été incarcérés et deux placés sous contrôle judiciaire.

L’affaire débute le 8 décembre 2012 quand le conducteur d’une Renault Mégane franchit un stop à Nogent-le-Rotrou en Eure-et-Loir et vient percuter un véhicule de gendarmerie qui était en patrouille générale. L’homme prend la fuite mais il est intercepté un kilomètre plus loin par les gendarmes du Psig. De la résine de cannabis, un brouilleur de GSM, des cartes téléphoniques sans numéro et des boîtiers de téléphone jetables sont découverts dans sa voiture.

L’enquête menée par les militaires de la brigade des recherches de Nogent-le-Rotrou démontre qu’il existe un trafic de stupéfiants en provenance du Maroc vers plusieurs départements français.

491.015 € et 12 véhicules saisis

Dans un communiqué, la Gendarmerie précise qu’en juin dernier “un juge d’instruction près le TGI de Chartres est saisi d’une information judiciaire pour des faits d’importation, détention, acquisition, transport, offre ou cession et emploi de produits stupéfiants. Devant l’ampleur de ce réseau, la section de recherches d’Orléans est co-saisie sur ce dossier.”

Le coup de filet a lieu vendredi dernier. Ce jour-là, quatre-vingts gendarmes sont mobilisés pour procéder aux arrestations de neuf individus à Paris (XIe), en Eure-et-Loir, en Gironde, et dans l’Orne. Au cours des perquisitions, les enquêteurs ont saisi 491.015 € en numéraire, 312,606 kg de résine de cannabis soit une valeur marchande de 2.200.000 €, 12 véhicules (Audi A6, Opel Insigna, Mitsubishi Colt, Renault Clio, Opel Combo) pour une valeur marchande de 84.450 €, 4 remorques et divers matériels informatique et téléphonique…

Plusieurs unités ont participé à cette enquête: le Groupement de gendarmerie départementale de l’Eure-et-Loir, la Section de recherches d’Orléans, les groupement de gendarmerie départementales de Gironde, de l’Orne, de l’Yonne, de l’Aube et des équipes cynophiles de la Côte d’Or et de la Haute Marne.

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. Poirier Pierre (major honoraire)

    félicitations aux enquêteurs pour ce formidable résultat. (de la part d’un ancien de l’Arme qui connaît bien votre région pour y avoir travaillé dans le département voisin de l’Orne).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.