mercredi 21 octobre 2020
Accueil / L'actualité Bretagne / Bretagne : vaste opération après une série-fleuve de cambriolages
Les perquisitions menées lors de l'opération de Vezin-le-Coquet ont permis de mettre la main sur un important butin : armes, vêtements de sport de marque, tabac, outillage, accessoires de pêche, etc. Des plants de cannabis ont également été découverts. Six véhicules et deux comptes bancaires à hauteur de 3500€ ont fait l'objet de saisies patrimoniales. (Photo Gendarmerie nationale)

Bretagne : vaste opération après une série-fleuve de cambriolages

Plus d’une centaine de militaires de la gendarmerie appuyés par un hélicoptère ont été mobilisés mardi 18 octobre à Vezin-le-Coquet, près de Rennes, pour interpeller quatre hommes soupçonnés d’être les auteurs de 169 cambriolages ou tentatives, apprend-on auprès du parquet de Rennes.

L’opération est le fruit d’une enquête de plusieurs mois diligentée par le groupement de gendarmerie départementale d’Ille-et-Vilaine.
Elle a engagé des militaires des unités territoriales, de recherches et des PSIG du GGD 35 ainsi que des personnels des nouvelles antennes du GIGN de Nantes et de Tours, des gendarmes mobiles et des enquêteurs patrimoniaux.

La gendarmerie a communiqué sur son compte twitter sur cette affaire.
La gendarmerie a communiqué sur son compte twitter sur cette affaire.

Les perquisitions menées dans les caravanes respectives des suspects ainsi que dans certaines parties du camp de la communauté des gens du voyage à laquelle ils appartiennent ont permis la saisie de nombreux objets « provenant vraisemblablement des cambriolages »  commis ces six derniers mois au fil de 22 raids en Ille-et-Vilaine mais aussi dans la Manche, les Côtes d’Armor, la Mayenne, la Loire-Atlantique et le Morbihan, précise le parquet de Rennes.

Des plants de cannabis ont également été découverts ainsi que deux véhicules ayant servi aux cambriolages. Six autres véhicules et deux comptes bancaires à hauteur de 3500€ ont fait l’objet de saisies patrimoniales.

Connus de la justice pour des faits similaires, les quatre suspects devront répondre des chefs d’association de malfaiteurs, de vols et tentatives de vols en bande organisée, de destruction par moyen dangereux en bande organisée et de détention d’armes. Le parquet a requis leur placement en détention provisoire. Selon un scénario classique, les malfaiteurs présumés volaient des véhicules de forte cylindrée pour mener leurs raids, quitte à les détruire une fois leurs forfaits commis.

 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.