vendredi 23 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Afghanistan : des gendarmes vont entendre le meurtrier des quatre soldats français
Des gendarmes devraient se rendre à Kaboul pour entendre le soldat afghan qui a tué vendredi quatre militaires français et blessé quinze autres dans l'enceinte de la base de Kapisa. Ces gendarmes de la section de recherches de Paris ont été saisis par le procureur de Paris dans le cadre d'une demande d'entraide judicaire du magistrat parisien à la justice afghane.

Afghanistan : des gendarmes vont entendre le meurtrier des quatre soldats français

Des gendarmes devraient se rendre à Kaboul pour entendre le soldat afghan qui a tué vendredi quatre militaires français et blessé quinze autres dans l’enceinte de la base de Kapisa. Ces gendarmes de la section de recherches de Paris ont été saisis par le procureur de Paris dans le cadre d’une demande d’entraide judicaire du magistrat parisien à la justice afghane.

L’adjudant-chef Sylvain Wilm, l’adjudant-chef Denis Estin, le brigadier-chef Geoffrey Baumela et le sergent-chef Svilen Simeonov ont été tués par balles vendredi en Kapisa (est) par un soldat de l’armée afghane dont ils assuraient la formation. Les trois premiers appartenaient au 93e régiment d’artillerie de montagne de Varces, le quatrième au 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.