samedi 6 juin 2020
Accueil / Opérationnel / Affaire Clin : le chauffard condamné à deux ans avec sursis
Le 9 octobre 2009, le tribunal correctionnel de Basse Terre a rendu sa décision concernant Cédric Annicette, poursuivi pour avoir, en février 2006, tué en le renversant avec sa moto le gendarme Raphaël Clin qui tentait de l'interpeller pendant une course illégale.

Affaire Clin : le chauffard condamné à deux ans avec sursis

Le 9 octobre 2009, le tribunal correctionnel de Basse Terre a rendu sa décision concernant Cédric Annicette, poursuivi pour avoir, en février 2006, tué en le renversant avec sa moto le gendarme Raphaël Clin qui tentait de l’interpeller pendant une course illégale. Il a été reconnu coupable, notamment, d’homicide involontaire par conducteur d’un véhicule à moteur commis avec au moins deux circonstances aggravantes et de mise en danger d’autrui par personne morale par violation manifestement délibérée d’une obligation réglementaire de sécurité ou de prudence. Il a été condamné à une peine de 2 ans d’emprisonnement avec sursis et à quatre amendes de 300 euros chacune pour les contraventions connexes. Le parquet a fait appel de cette décision.

Affecté à la brigade de Saint-Martin-Marigot (Guadeloupe), le gendarme Clin était âgé de 31 ans, marié et père d’une petite fille de quatre ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *