jeudi 29 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Accident du 14 juillet sur le Tour : levée du coma artificiel où était plongé le gendarme
Tour de France (Photo d'illustration/Essor).
Tour de France (Photo d'illustration/Essor).

Accident du 14 juillet sur le Tour : levée du coma artificiel où était plongé le gendarme

Le coma artificiel dans lequel avait été plongé un jeune gendarme blessé le 14 juillet dans une collision, au cours de la 10e
étape du Tour de France, a été levé, a indiqué vendredi la Gendarmerie des Pyrénées-Atlantiques.

“Après de multiples interventions chirurgicales et des complications surmontées, les médecins ont mis fin cette semaine à son coma artificiel et Jérôme lutte désormais pour reprendre conscience”, a indiqué le colonel Vaquette, commandant du groupement de gendarmerie des Pyrénées-Atlantiques.

Le gendarme de 23 ans, qui assurait la sécurité du parcours du Tour, avait été percuté à Navailles-Angos (Pyrénées-Atlantiques) par un motard de la Garde républicaine dans des circonstances qu’une enquête devra éclaircir.  Très gravement blessé, le jeune gendarme avait été plongé dans un coma artificiel au service de réanimation de l’hôpital de Pau, où ses soins se poursuivent.

Le motard, qui avait aussi été blessé et hospitalisé, est sorti de l’hôpital après quelques jours d’observation et a pu rejoindre son domicile. L’incident était survenu lors de l’étape de 167 kilomètres ralliant la Pierre-Saint-Martin, remportée par le Britannique Chris Froome.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.