mercredi 21 novembre 2018
Accueil / A la une / Zones militaires et civiles interdites à la prise de vue aérienne : la liste des sites militaires et civils département par département
Photo d’illustration Powie / Pixabay

Zones militaires et civiles interdites à la prise de vue aérienne : la liste des sites militaires et civils département par département

La liste des 289 sites sensibles interdits à la prise de vue aérienne a été mise à jour par un arrêté publié au Journal officiel du 14 octobre. Pour la Gendarmerie, il s’agit du siège de la direction générale à Issy-les-Moulineaux (92), du Pôle judiciaire à Pontoise (95), ainsi que du GIGN et du groupement blindé de gendarmerie mobile, tous deux dans le quartier de Satory à Versailles (78).

Lire aussi sur L’EssorLes vues aériennes des sites sensibles de la Gendarmerie en libre accès sur le net

Retrouvez cette liste à cette adresse 

Arrêté du 12 octobre 2018 fixant la liste des zones interdites à la prise de vue aérienne par appareil photographique, cinématographique ou tout autre capteur

Le Premier ministre, ministre de l’intérieur, la garde des sceaux, ministre de la justice, la ministre des armées, le ministre de l’économie et des finances, la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, la ministre des outre-mer et la ministre auprès du ministre d’Etat, ministre de la transition écologique et solidaire, chargée des transports,
Vu le code des transports, notamment son article L. 6232-8 ;
Vu le code de l’aviation civile, notamment ses articles R. 133-6 et D. 133-10 à D. 133-14 ;
Vu le décret n° 46-1262 du 29 mai 1946 modifié portant organisation du centre de documentation de photographie aérienne,
Arrêtent :

Article 1

La liste des zones du territoire national interdites à la prise de vue aérienne par appareil photographique, cinématographique ou tout autre capteur figure en annexe I du présent arrêté.

Article 2 En savoir plus sur cet article…

La dérogation accordée en application du deuxième alinéa de l’article D. 133-10 du code de l’aviation civile précise l’utilisation qui peut être faite des images photographiques ou des enregistrements numériques couvrant la zone interdite concernée. La liste des autorités délégataires chargées d’instruire les demandes de prise de vue aérienne figure en annexe II du présent arrêté

Article 3

L’arrêté du 27 octobre 2017 fixant la liste des zones interdites à la prise de vue aérienne par appareil photographique, cinématographique ou tout autre capteur est abrogé.

Article 4

Le présent arrêté sera publié au Journal officiel de la République française

 

A voir également

Assemblée nationale

Après le Sénat, les députés planchent sur la réforme de la justice

Les députés examinent le projet de loi de programmation de la justice. Ce texte dense comporte des dispositions qui vont changer le travail des gendarmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !