dimanche 27 septembre 2020
Accueil / Officiel / Un chimiste, analyste des documents recruté par la gendarmerie 

Un chimiste, analyste des documents recruté par la gendarmerie 

Avis de vacance d’un emploi de chimiste, expert dans l’analyse de documents, au pôle judiciaire de la gendarmerie nationale publié au Journal officiel du 26 avril 2017.

Un poste d’expert en chimie analytique est vacant dans le département Documents de la Division criminalistique ingénierie et numérique du pôle judiciaire de la gendarmerie nationale à Pontoise (95).
Ce poste est ouvert aux candidats titulaires a minima d’un diplôme d’ingénieur en chimie ou d’un master 2 en chimie, avec une spécialisation en chimie analytique souhaitée voire en criminalistique.
Intérêt des postes et missions
Le candidat retenu aura vocation à devenir expert en analyse de documents (analyse d’encres, de papiers et de polymères).
Il travaillera au sein d’un laboratoire accrédité 17025 et devra donc s’assurer du suivi et de la bonne mise en œuvre des mesures ASQ, HSIE.
Le candidat aura pour mission principale d’assurer la gestion technique de la production de dossiers d’examens scientifiques d’analyse de documents. Il sera amené à s’assurer de la bonne marche du parc analytique dédié, du développement et de l’optimisation des méthodes et outils nécessaires au bon fonctionnement de l’unité.
Bien que le poste soit à dominante laboratoire, le candidat pourra également être amené à réaliser des missions de police technique et scientifiques sur le terrain dans le cadre d’investigations ou de projets d’études techniques en analyse de documents ou sur des domaines transverses.
Il participera à l’animation de l’activité scientifique du laboratoire au sein duquel il sera affecté et sera chargé notamment de suivre différents projets de recherches et de développement, en étant également force de proposition.
Il pourra être amené à dispenser des cours et à développer des relations entre les acteurs français et étrangers du domaine de l’expertise en documents.
Les compétences et connaissances attendues pour ce poste sont les suivantes :
– excellentes connaissances des techniques analytiques en particulier en spectrométrie RAMAN, spectroscopie FTIR, chromatographie en phase gazeuse et spectrométrie de masse ;
– connaissances en traitement et préparation d’échantillons ;
– connaissances en développement et optimisation de méthodes d’analyse ;
– connaissance en traitement de données ;
– pratique de l’informatique bureautique .;
– maîtrise écrite et parlée de la langue anglaise.
En outre, le titulaire du poste devra disposer d’une grande disponibilité opérationnelle, d’esprit d’initiative et de décision, d’autonomie et d’ouverture d’esprit, de capacité d’adaptation et avoir un goût pour le travail en équipe et les relations humaines, ainsi qu’une curiosité scientifique très développée.
Statut – Environnement
Les candidats seront recrutés en qualité d’officier commissionné rattaché au corps des officiers de la gendarmerie. Contractuels dans la limite de 17 ans de services, ils se verront proposer un contrat initial de 5 ans, au grade de capitaine.
Le statut de militaire commissionné est précisé par :
– l’article L. 4132-10 du code de la défense ;
– le décret n° 2008-946 du 12 septembre 2008 modifié portant statut particulier du corps des officiers de la gendarmerie nationale ;
– le décret n° 2008-959 du 12 septembre 2008 relatif aux militaires commissionnés ;
– l’arrêté du 21 janvier 2011 modifié fixant la liste des emplois d’officiers et de sous-officiers commissionnés recrutés au titre de l’article L. 4132-10 du code de la défense au sein de la gendarmerie nationale.
Les fonctions d’expert de haut niveau exercées au sein de la gendarmerie par un officier commissionné sous-tendent les qualités fondamentales de l’état militaire suivantes : neutralité et devoir de réserve, très haute moralité, disponibilité, adaptabilité loyauté et sens élevé du service.
Personne à contacter
Les candidatures accompagnées d’une lettre de motivation et d’un CV détaillé sont à adresser au format PDF dans un délai de 30 jours à compter de la date de publication du présent avis au lieutenant colonel Fabien STREBEL, chef de la division criminalistique ingénierie et numérique, aux adresses courriel suivantes :
Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *