dimanche 27 septembre 2020
Accueil / Officiel / Le pôle judiciaire recrute un adjoint au responsable du contrôle de gestion

Le pôle judiciaire recrute un adjoint au responsable du contrôle de gestion

Avis de vacance d’un emploi d’adjoint au responsable « contrôle de gestion » du pôle judiciaire de la gendarmerie nationale (PJGN) publié au Journal officiel du 26 avril 2017.
Un poste d’adjoint au responsable « contrôle de gestion » est vacant au sein du Pôle judiciaire de la gendarmerie nationale à Pontoise (95). Le PJGN est chargé d’animer, d’orienter et de coordonner les activités de criminalistique et de renseignement criminel pour l’ensemble de la gendarmerie nationale.
Ce poste est ouvert aux candidats titulaires d’un diplôme de niveau bac + 5 :
– diplôme d’école de commerce avec une spécialisation en contrôle de gestion et audit, management et contrôle de gestion… ;
– master comptabilité-contrôle-audit ; sciences du management ; contrôle de gestion ; stratégie d’entreprise ; système d’information et contrôle de gestion… ;
– DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) ;
– diplôme d’IEP (institut d’études politiques), section économie et finance ;
– diplôme d’ingénieur complété par une formation gestion-finance ;
Intérêt du poste et missions
Le candidat retenu, en lien direct avec le général, commandant le PJGN, sera chargé d’accompagner la direction dans le suivi de la stratégie et dans sa mise en œuvre opérationnelle. Il aura pour tâches la mise en place d’outils, de procédures, de collecte et de consolidation de mesures statistiques, et pourra être amené à élaborer des analyses de coûts. Il se devra également d’accompagner les responsables opérationnels en rédigeant des notes de synthèse, des rapports d’étude et des rapports d’alerte.
Pour ce faire, il devra :
– élaborer des procédures et outils de gestion ;
– participer à la mise en place de certains modules d’ERP dans la définition des flux d’information, le paramétrage de certaines applications, l’animation de réunions projets concernant les tableaux de bord ;
– déployer des outils de reporting destinés aux différents responsables ;
– participer à la définition des objectifs ;
– intégrer les éléments budgétaires aux grilles de suivi des résultats ;
– obtenir et collecter toute information susceptible d’agir sur les résultats ;
– analyser à intervalles réguliers les performances de l’établissement ;
– anticiper les écarts ;
– contrôler que les actions correctrices ont bien les effets escomptés ;
– établir des prévisions de fin d’année sur la base des événements de la période en cours ;
– rédiger les synthèses de commentaires de l’activité ;
– réaliser des études.
Compétences souhaitées :
– maîtriser l’utilisation des systèmes d’information : tableurs, bases de données…
– posséder si possible une culture comptable ;
– savoir analyser les données ;
– être capable d’acquérir une bonne connaissance des métiers de la criminalistique et du renseignement criminel ;
– avoir une aisance relationnelle pour dialoguer avec différents types d’interlocuteurs internes et externes ;
– savoir déployer une forte capacité de travail, d’organisation, de planification et de réactivité ;
– posséder un esprit de synthèse pour conceptualiser rapidement des problèmes et leurs solutions ;
– faire preuve de curiosité et d’esprit critique pour l’analyse des chiffres ;
– être persuasif ;
– savoir communiquer.
Statut – Environnement
Le candidat sera recruté en qualité d’officier commissionné rattaché au corps des officiers du corps technique et administratif de la gendarmerie nationale. Contractuel dans la limite de 17 ans de services, il se verra proposer un contrat initial de 5 ans au grade de lieutenant.
Le statut de militaire commissionné est précisé par :
– l’article L. 4132-10 du code de la défense ;
– le décret n° 2012-1456 du 24 décembre 2012 portant statut particulier des officiers du corps technique et administratif de la gendarmerie nationale ;
– le décret n° 2008-959 du 12 septembre 2008 relatif aux militaires commissionnés ;
– l’arrêté du 21 janvier 2011 modifié fixant la liste des emplois d’officiers et de sous-officiers commissionnés recrutés au titre de l’article L. 4132-10 du code de la défense au sein de la gendarmerie nationale.
Les fonctions d’adjoint au responsable « contrôle de gestion » du PJGN, exercées par un officier commissionné sous-tendent les qualités fondamentales de l’état militaire suivantes : neutralité et devoir de réserve, très haute moralité, disponibilité, adaptabilité, loyauté et sens élevé du service.
Personne à contacter
Les candidatures accompagnées d’une lettre de motivation et d’un CV détaillé sont à adresser au format PDF dans un délai de 30 jours à compter de la date de publication du présent avis au colonel VANDEN-BERGHE commandant le pôle judiciaire de la gendarmerie nationale (adjoint), au commandant Iskander SASSOUI, chef de la section contrôle de gestion au PJGN, ainsi qu’au bureau des ressources humaines, aux adresses courriel suivantes :
Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *