dimanche , 13 juin 2021

Une sous-officier du corps de soutien technique et administratif de la Gendarmerie nationale (CSTAGN) à la direction générale. (Illustration - Photo: F.Balsamo/Gendarmerie)
Une sous-officier du corps de soutien technique et administratif de la Gendarmerie nationale (CSTAGN) à la direction générale. (Illustration - Photo: F.Balsamo/Gendarmerie)

Nouvelles conditions pour le brevet de spécialiste des sous-officiers du CSTAGN

Un arrêté publié dimanche prévoit de nouvelles conditions pour l’attribution du brevet supérieur de spécialiste aux sous-officiers du corps de soutien technique et administratif de la Gendarmerie (CSTAGN).

Lire aussi: Brevet élémentaire de spécialiste aux sous-officiers du corps de soutien : nouvelles conditions d’attribution

Désormais les candidats, qui n’auront pas validé leur condition physique à leur inscription, ne pourront suivre la formation. Par ailleurs, les maréchaux des logis-chefs déjà titulaires d’un titre professionnel, se verront attribuer par équivalence le brevet supérieur de spécialiste. Ils devront cependant suivre le module de formation de spécialité.

Les sous-officiers du corps de soutien technique et administratif de la Gendarmerie nationale (CSTAGN) assurent des missions très variées. Gestion logistique et financière, gestion du personnel, mécanique, affaires immobilières, armurerie ou encore restauration collective.

PMG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.