vendredi 13 septembre 2019
Accueil / Officiel / L’opération Corymbe éligible au code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre
le patrouilleur de haute mer (PHM) Commandant Bouan a participé àl'opération Corymbe (Photo Ministère de la défense)

L’opération Corymbe éligible au code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre

L’opération Corymbe est désormais éligible au code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre.

Un arrêté du 28 juin 2019 publié au Journal officiel du 6 juillet accorde aux militaires participant à l’opération Corymbe le bénéfice des dispositions de l’article L. 4123-4 du code de la défense. 

La Mission Corymbe est un dispositif naval mis en place en 1990 par la Marine nationale française, visant à assurer la présence permanente d’un bâtiment, au moins, dans le Golfe de Guinée et au large des côtes d’Afrique de l’Ouest.

 

Lire aussi sur L’Essor: Les participants à l’opération EUTM Mali éligibles au code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre

Publics concernés : militaires servant dans le cadre de l’opération Corymbe.
Objet: garantir aux militaires participant à l’opération Corymbe, ainsi qu’à leurs ayants cause, le bénéfice de la couverture majorée des risques invalidité et décès prévue à l’article L. 4123-4 du code de la défense.
Entrée en vigueur: le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.

Notice: le texte permet d’accorder aux militaires, ainsi qu’à leurs ayants cause, servant dans le cadre de l’opération Corymbe, du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2021, le bénéfice de la couverture majorée des risques invalidité et décès prévue par l’article L. 4123-4 du code de la défense.

Références: le présent arrêté peut être consulté sur le site Légifrance

La ministre des armées, le ministre de l’économie et des finances et le ministre de l’action et des comptes publics,
Vu le code de la défense, notamment son article L. 4123-4,
Arrêtent :

A compter du 1er janvier 2019

Article 1

Ouvrent droit aux dispositions de l’article L. 4123-4 du code susvisé, les services effectués dans le cadre de l’opération Corymbe à compter du 1er janvier 2019.

Article 2

Le présent arrêté portera effet, pendant une période de deux ans, à compter de la date prévue à l’article 1er.

Article 3

La ministre des armées, le ministre de l’économie et des finances et le ministre de l’action et des comptes publics sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

A voir également

Indemnités de restructuration : une nouvelle liste d’unités dissoutes

Un arrêté publié au Journal officiel liste les unités  de Gendarmerie dissoutes cet été dans le cadre de restructuration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *