L'Essor

Honneurs militaires aux trois gendarmes tués à Saint-Just rendus à Ambert ce lundi (actualisé)

Cyrille Morel, Rémi Dupuis et Arno Mavel, les trois gendarmes tués par un forcené à Saint-Just, dans le Puy-de-Dôme, mercredi 23 décembre 2020. (Photo: Gendarmerie)

Cyrille Morel, Rémi Dupuis et Arno Mavel, les trois gendarmes tués par un forcené à Saint-Just, dans le Puy-de-Dôme, mercredi 23 décembre 2020. (Photo: Gendarmerie)

Les honneurs militaires seront rendus lundi aux trois gendarmes tués par un forcené à Saint Just (Puy-de-Dôme) dans la nuit du 22 au 23 décembre.

La cérémonie, présidée par la ministre des Armées Florence Parly et par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, aura lieu place du Pontel à Ambert. Le directeur général de l’Arme le général Christian Rodriguez sera présent aux côtés des militaires de la compagnie d’Ambert.

Lire aussi: Arno, Rémi et Cyrille: qui sont les trois gendarmes tués par le forcené du Puy-de-Dôme?

Protégé par son gilet pare-balles

A 13h45, avant cette cérémonie, l’adjudant-chef Bertrand Boyon, blessé par le forcené, recevra une décoration. Ce sous-officier du PSIG d’Ambert, avait eu la vie sauve grâce à son gilet pare-balles. Les gendarmes intervenaient pour secourir la compagne du forcené menacée par ce dernier.

Lire aussi: “Scène de guerre” dans le Puy-de-Dôme: trois gendarmes tués et un autre blessé (actualisé)