L'Essor

Le Centre national des opérations de la Gendarmerie recrute un géomaticien

Système de cartographie de crise développé par le Centre de planification et de gestion des crises de la Gendarmerie (M. GUYOT/ESSOR)

Le Centre national des opérations (CNO) de la Gendarmerie va recruter un géomaticien (spécialiste de modélisation des cartes géographiques). Le Journal officiel publie ce vendredi un avis de vacance d’emploi.

Le titulaire du poste aura pour “mission principale la conception et la production, sous délais contraints, de cartes d’opérations”. Il devra donc pouvoir produire –en urgence si nécessaires– des cartes d’opérations modélisables en cas de gros évènement (catastrophe, attentat…).

Un poste donc proposé aux candidats possédant une “expérience avérée” dans les systèmes d’information géographique, la géomatique et la cartographie. Ils devront être du niveau Master (BAC+3/+5) et/ou justifier d’au moins quatre ans d’expérience dans un emploi similaire.

Lire aussi: Cyber, audit, psychologie… La Gendarmerie recrute des experts

Le géomaticien recruté en tant qu’officier commissionné

La personne se verra recrutée comme officier commissionné sera rattachée au corps technique et administratif (CTA) de la Gendarmerie nationale. Un contrat initial de cinq ans lui sera proposé avec le grade de capitaine.

Lorsque la Gendarmerie ne dispose pas en interne d’experts pour certains postes, elle recrute alors à l’extérieur. Ces personnels deviennent alors des sous-officiers et officiers commissionnés. L’Arme compte ainsi une centaine d’emplois de ce type. De musicien dans la Garde républicaine à guide de haute montagne, en passant par psychologue, chercheur, criminologue ou pilote d’aéronef.

PMG

Exit mobile version