dimanche 22 septembre 2019
Accueil / Officiel / Le brevet de qualification militaire supérieur pour 15 colonels
képi de colonel (Photo d'illustration L'Essor).
képi de colonel (Photo d'illustration L'Essor).

Le brevet de qualification militaire supérieur pour 15 colonels

Quinze colonels se voient attribuer le brevet de qualification militaire supérieure (BQMS). Ce brevet est l’équivalent du brevet d’études militaires supérieures (BEMS), obtenu en fin de scolarité de l’Ecole de guerre.

Ce brevet est attribué à des officiers “qui ont fourni, dans des postes de responsabilité, la preuve de leur niveau élevé de qualification, précise l‘article D4152-6 du Code de la Défense.

Il donne droit à une prime de 28 % de la solde de base.

Lire aussi sur L’EssorLe brevet de qualification militaire supérieure attribué à 16 colonels de Gendarmerie

L’arrêté du 9 mai 2019 attribuant ce brevet a été publié au Journal officiel du 17 mai.

Plusieurs colonels l’obtiennent rétroactivement.

Par arrêté de la ministre des armées et du ministre de l’intérieur en date du 9 mai 2019, le brevet de qualification militaire supérieure est attribué aux officiers supérieurs de la gendarmerie nationale suivants:
À compter du 1er mai 2015
Colonel Daudrix (Stéphane, André).
Colonel Delcambre (Jérôme, Pierre, Francis).
À compter du 1er août 2015
Colonel Combe (Jean-Yves).
Colonel Espinosa (Alain, Marc).
Colonel Gaultier (François, Jean, Pierre).
Colonel Tebar (Christine, Marie-Ange).
À compter du 1er mai 2016
Colonel Gachie (André, Jean, Louis).
Colonel Gineste (Thierry, Jean, Roger).
Colonel Palayer (Pascal, Emile, Joseph).
À compter du 1er janvier 2019
Colonel Anteblian (Pierre, Gérard, Jean).
Colonel Conseil (Bruno, Frédéric).
Colonel du Hommet (Philippe, François, Christophe).
Colonel Emeraux (Eric, André).
Colonel Gerbouin (Thierry, Roland, Alain).
Colonel Mascaro (Patrick, René, Raoul).

A voir également

Guyane Fusée

Emplois commissionnés dans les armées : de nouvelles spécialités très pointues

Une nouvelle liste d'emplois commissionnés au ministère de la Défense a été publiée au Journal officiel. De nouvelles spécialités liées à l'intelligence artificielle, au domaine spatial mais aussi aux drones font leur apparition. Plus anecdotique, la Défense va aussi recruter des "baleiniers de récifs" , c'est à dire des pilotes capables de faire passer une embarcation par dessus les récifs.

3 Commentaires

  1. Jls

    Ils ont déjà un gros salaire et vont percevoir 28% de plus, rien que ça….. Un sous-officiers pour une qualif correspondant à son grade n’aura certainement pas le même pourcentage, toujours plus au plus…..

    • Naoned 46

      Qu’entendez-vous vous par gros salaire?
      N’hésitez pas tentez l’épaulette

      • POUPIN

        28 pour cent avec 4 années d arriéré…ca va nous couter combien cette macronite ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *