samedi 23 mars 2019
Accueil / Officiel / L’agence de reconversion “Défense mobilité” cherche son directeur
Site internet de Défense Mobilité (capture d'écran)

L’agence de reconversion “Défense mobilité” cherche son directeur

L’Etat recrute le futur directeur de l’agence de reconversion de la défense, “Défense mobilité”.
L’avis de recrutement a été publié au Journal officiel du 10 mars.

Avis de vacance d’un emploi de chef de service

Un emploi de chef de service sera prochainement vacant au ministère des armées.
Cet emploi est rattaché à la direction des ressources humaines du ministère de la défense, au sein de laquelle le titulaire du poste exerce les fonctions de directeur d’un service à compétence nationale, l’agence de reconversion de la défense, dénommée “Défense mobilité”.

L’agence de reconversion de la défense :
1° Propose au ministre des armées, compte tenu des impératifs de gestion du personnel militaire, les orientations de la politique générale de reconversion de ce personnel, et la met en œuvre ;
2° Assure l’accompagnement vers l’emploi :
a) des personnels civils de la défense, en situation de réorientation professionnelle hors des fonctions publiques, qui en formulent la demande ;
b) des conjoints, partenaires d’un pacte civil de solidarité ou concubins du personnel du ministère des armées, préalablement inscrits en qualité de demandeur d’emploi auprès du service public de l’emploi, ou qui ont la qualité de fonctionnaire ou d’agent public et recherchent une mobilité liée au changement d’affectation du personnel du ministère des armées,
3° Propose l’organisation du dispositif de reconversion et d’accompagnement vers l’emploi et assure le financement, le contrôle et l’évaluation des actions engagées ;
4° Exerce ses missions en liaison avec les services gestionnaires pour ce qui concerne les actes de gestion individuels en matière de reconversion ou de réorientation professionnelle relevant de ces services, en veillant à répondre à leurs impératifs de gestion.

L’agence de reconversion de la défense comprend un échelon central et des organismes extérieurs :
1° L’échelon central de l’agence comprend :

– une sous-direction de la reconversion ;
– un département des études générales,

2° Des organismes extérieurs chargés, dans le cadre de la politique générale définie au niveau ministériel, de la mise en œuvre des prestations de reconversion, d’accompagnement et de placement dans l’emploi :
a) les six pôles de reconversion, d’accompagnement vers l’emploi et de placement dénommés « Pôles Défense mobilité » ;
b) les quatre-vingt antennes locales de ces pôles, au sein des bases de défense, dénommées « Antennes Défense mobilité » ;
c) le centre militaire de formation professionnelle ;
d) la mission de reconversion des officiers ;
e) le centre de traitement de l’indemnisation du chômage.
L’organisation de l’agence est fixée par un arrêté du ministre des armées.
Le directeur de l’agence gère les emplois et crédits attribués à l’agence pour l’exercice de sa mission.
Il signe les marchés publics nécessaires à la réalisation des prestations.
Les personnels militaires et civils de l’agence (700 ETP) relèvent de l’autorité du directeur de l’agence et sont gérés et rémunérés par les organismes gestionnaires dans les conditions applicables à leurs statut et niveau d’emploi.
Les principales compétences requises pour cet emploi sont :

– une aptitude au management d’équipes, au travail en réseau, aux activités de coordination ;
– un sens relationnel fort et une excellente capacité d’analyse stratégique ;
– une connaissance approfondie de l’organisation des armées et du ministère des armées ;
– une aptitude à la conduite des politiques en matière d’accompagnement vers l’emploi ;
– une expérience des relations interministérielles et une connaissance du monde de l’entreprise ;
– une expertise certaine en matière de gestion de ressources humaines militaires et civiles, et de passation de marchés publics ;
– une appétence pour la transition numérique qui est l’un des chantiers structurants de l’agence.

Tous renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès du vice-amiral d’escadre Philippe HELLO, directeur des ressources humaines du ministère de la défense (tél. : 09-88-68-62-83).
Conformément aux dispositions du décret n° 2012-32 du 9 janvier 2012 modifié relatif aux emplois de chef de service et de sous-directeur des administrations de l’Etat, les lettres de candidatures, accompagnées d’un curriculum vitae détaillé et d’un feuillet des services, doivent être transmises par la voie hiérarchique, dans un délai de trente jours à compter de la date de publication du présent avis au Journal officiel de la République française, au ministère des armées, direction des ressources humaines du ministère de la défense, service des ressources humaines civiles, sous-direction de la gestion du personnel civil, 60, boulevard du Général-Martial-Valin, CS 21623, 75509 Paris Cedex 15.

A voir également

Projet d’insigne de la Médaille de reconnaissance aux victimes du terrorisme, avers et revers (© Service historique de la Défense/ La grande chancellerie de la Légion d'honneur).

Gendarmes et militaires victimes du terrorisme : tout savoir sur la médaille nationale de reconnaissance

Les nouvelles conditions d’attribution de la médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme, depuis la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *