vendredi 22 novembre 2019
Accueil / A la une / La Médaille militaire pour des gendarmes retraités, honoraires ou de réserve
Illustration (SD/L'Essor).

La Médaille militaire pour des gendarmes retraités, honoraires ou de réserve

Dix-huit gendarmes en retraite, honoraires ou de réserve se voient attribuer la Médaille militaire. Plusieurs d’entre eux sont cités.

Décret du 30 octobre 2019 portant concession de la Médaille militaire en faveur des militaires n’appartenant pas à l’armée active

GENDARMERIE NATIONALE

Aleton (Bruno, Yves), major de réserve.
Aumont (Pascal, Jean-Luc, Marie), gendarme. Cité.
Beaubois (Gérard, Marcel, Henri), major de réserve.
Chion (Bernard), adjudant-chef de réserve.
Delestrade (Paul, Henri, Louis), gendarme. Cité.
Garrigues (Alain, Noel, Pierre), adjudant de réserve.
Guézo (Bernard, Eugène, Pierre), gendarme. Cité.
Lamiral (Jean, Paul, René), gendarme honoraire. Cité.
Lamy (Eric, Claude), adjudant-chef de réserve.
Lequeux (Philippe, Claude, André), major de réserve.
Marquois (Jacques, Jean-Pierre, Philippe), gendarme. Cité.
Michel (Hubert, Charles), gendarme. Cité.
Seignier (Wilfrid, Armand, Julien), adjudant de réserve. Cité.
Troche (Laurent, Jean), major de réserve.
Urvois (André, Robert, Yves), adjudant-chef de réserve. Cité.
Vallera (Joseph), major de réserve.
Verhaeghe (Patrick, René), adjudant-chef de réserve.
Viatgé (Pierre, Jacques), gendarme honoraire. Cité.

A voir également

Un prix pour la première bande dessinée sur le GIGN

La première bande dessinée sur le GIGN cartonne. Elle a reçu le prix de la BD du salon du livre de Rambouillet et dépasse les 10.000 exemplaires vendus.

Un commentaire

  1. MARECHAL

    Etant au Ministère de la défense de 1997 à 2009, j’ai été sur la liste des médaillés !militaires , pour les années 1999 à 2006, d’après la DGGN. Avant ma retraité effective du 11 juillet 2009, avec le grade d’Adjudant de Gendarmerie, j’ai appris courant 2005, que j’avais été oublié, j’ai eu la confirmation par la DGGN, le Bureau au Ministère de la Défense à Ilot Saint-Germain, à Paris. Une recherche faite par Monsieur le Directeur de l’Essor, qui me l’a également confirmé. Je me suis une nouvelle fois, mis en contacte avec le service de la DGGN, qui m’a confirmé qu’étant oublié, e dois normalement être promu, courant les années 2010 à 2018. Comme promis par Monsieur le Ministre de la Défense en 2004, que tout h=gendarme ou gradé qui aurait plus de 26 ans seraient promus en 2004. J’ai pris ma retraité le 11 juillet 2009, après 36 ans 3 mois et 10 jours de service avec des blessures en service. C’est pour celà, que je sollicite, une promotion à titre exceptionnel, par Madame la Ministre de ma Défense, comme il m’a été promis en 1999.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *