L'Essor

La Gendarmerie veut recruter trois experts en sécurité des systèmes d’information

Le nouvel écusson du C3N (Crédit photo: DR).

Le nouvel écusson du C3N (Crédit photo: DR).

La direction de la Gendarmerie recrute trois experts en sécurité des systèmes d’information. Le Journal officiel publie dimanche trois avis de vacances d’emploi à pourvoir au Service de traitement de l’information de la Gendarmerie (Stig).

Une centaine de type d’emplois d’experts

Lorsque la DGGN ne dispose pas en interne d’experts pour occuper certains postes, elle recrute alors à l’extérieur. Ces personnels sont recrutés comme sous-officiers et officiers “commissionnés“. L’Arme compte ainsi une centaine de type d’emplois. De musicien dans la Garde républicaine à guide de haute montagne, en passant par psychologue, chercheur, criminologue ou pilote d’aéronef.

Lire aussi: La Gendarmerie recrute un analyste en renseignement sur les mouvements violents

Le premier poste est celui d’adjoint au responsable de la sécurité des systèmes d’information au sein du Stig. Un poste ouvert aux candidats disposant à minima d’un diplôme de niveau 5 (Bac+2). Contractuel dans la limite de 17 ans de services, il se verra proposer un contrat initial de 2 ans au grade de maréchal des logis-chef ou adjudant. Selon son expérience et ses qualifications.

Le deuxième poste vise a recruter un expert de haut niveau en technologies numériques (administrateur systèmes et réseaux), au Stig. Egalement au grade de maréchal des logis-chef ou adjudant dans les mêmes conditions que le poste précédent.

Le troisième poste concerne un expert en sécurité des systèmes d’information (opérateur en cybersécurité), également au Stig. Et au grade de maréchal des logis-chef ou adjudant.

Lire aussi: Le C3N va recruter un “expert de haut niveau” en intelligence artificielle

PMG