vendredi 26 avril 2019
Accueil / Officiel / La gendarmerie recrute un spécialiste des ressources humaines (officier commissionné)
Photo d’illustration DC/L'Essor
Photo d’illustration DC/L'Essor

La gendarmerie recrute un spécialiste des ressources humaines (officier commissionné)

La Gendarmerie recrute un officier commissionné du grade lieutenant pour un poste à la direction générale dans le domaine des ressources humaines. L’annonce est passée ce mardi 4 septembre au journal officiel.
Avis de vacance d’un poste de spécialiste dans le domaine des ressources humaines à la direction générale de la gendarmerie nationale

Un poste de spécialiste dans le domaine des ressources humaines, adjoint au chef de la section études générales et dialogue social, est vacant au sein du bureau du personnel civil à la direction générale de la gendarmerie nationale à Issy-les-Moulineaux (92).

Intérêt du poste et missions

En qualité d’adjoint au chef de la section études générales et dialogue social, le titulaire du poste participe à l’ensemble des missions qui incombent à la section :

– rédaction de notes, d’études ou de synthèses de nature juridique et statutaire couvrant tous les domaines relatifs à la gestion du personnel civil affecté en direction centrale et en service déconcentré relevant de la gendarmerie nationale ;
– rédaction d’éléments de réponse aux requêtes et recours des personnels civils ;
– élaboration des réponses suite aux interventions et questions parlementaires.

Il participe au dialogue social par l’organisation et le suivi des comités techniques de la gendarmerie, la mise en place des groupes de travail et l’organisation des élections professionnelles.
Il suit également des dossiers plus transversaux tels que la mise en œuvre du régime indemnitaire (RIFSEEP, NBI), la dotation en matière d’heures supplémentaires, la discipline, l’aspect réglementaire du temps de travail, le télétravail, les dons de jours de congés et la mise à jour du site intranet.
Il est le référent « handicap » pour la gendarmerie nationale en relation avec le référent ministériel, il assure le relais auprès des formations administratives de la gendarmerie nationale et il a un rôle de conseil auprès des agents.
Il participe également à la gestion des ouvriers de l’Etat du ministère des armées, en matière d’avancement.
Enfin, le titulaire du poste assure la suppléance du chef de section en son absence.

Compétences requises

Ce poste est ouvert aux titulaires d’un diplôme de master minimum ou équivalent, filière juridique, disposant d’une expérience de quelques années en gestion des ressources humaines, notamment au sein de la fonction publique.
Le titulaire du poste doit faire preuve de compétences juridiques avérées et de réactivité, d’esprit de synthèse, d’autonomie dans le travail, de fiabilité juridique, de sens des relations humaines et de connaissance des statuts de la fonction publique.

Statut – Environnement

Le candidat sera recruté en qualité d’officier commissionné rattaché au corps des officiers du corps technique et administratif de la gendarmerie nationale (OCTAGN). Contractuel dans la limite de dix-sept ans de service, il se verra proposer un contrat initial de deux ans au grade de lieutenant.

Le dispositif juridique relatif aux militaires commissionnés est précisé par  l’article L. 4132-10 du code de la défense ;

Le militaire commissionné est admis par contrat à servir dans une force armée ou une formation rattachée dans un grade d’officier ou de sous-officier en vue d’exercer des fonctions déterminées à caractère scientifique, technique ou pédagogique correspondant aux diplômes qu’il détient ou à son expérience professionnelle. Le grade du militaire commissionné ne donne droit au commandement que dans le cadre de la fonction exercée. Le militaire commissionné ne peut, dans cette situation, dépasser la limite d’âge des militaires de carrière du grade correspondant. Un décret en Conseil d’Etat définit les conditions d’application du présent article et, en particulier, celles requises pour l’attribution des grades.
– le décret n° 2012-1456 du 24 décembre 2012 modifié portant statut particulier des officiers du corps technique et administratif de la gendarmerie nationale ;
– le décret n° 2008-959 du 12 septembre 2008 modifié relatif aux militaires commissionnés ;
– l’arrêté du 21 janvier 2011 fixant la liste des emplois d’officiers et de sous-officiers recrutés au titre de l’article L. 4132-10 du code de la défense au sein de la gendarmerie nationale.

Les fonctions d’officier commissionné exercées au sein de la gendarmerie nationale sous-tendent les qualités fondamentales de l’état de militaire : neutralité et devoir de réserve, très haute moralité, disponibilité, adaptabilité, loyauté et sens élevé du service.

Personne à contacter

Les candidatures, accompagnées d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae détaillé, sont à adresser par courriel, dans un délai de 30 jours à compter de la date de publication du présent avis, à Mme Pascale GUILLOTON, cheffe du bureau du personnel civil, sous-direction de la gestion du personnel, direction des personnels militaires de la gendarmerie nationale, direction générale de la gendarmerie nationale, à l’adresse suivante : bpc.sdgp.dggn@gendarmerie.interieur.gouv.fr

A voir également

L’office des anciens combattants recrute un directeur de projet pour gérer le fonds de solidarité pour les harkis

L’Office national des anciens combattants et victimes de guerre recherche un directeur de projet qui sera …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !