dimanche 25 août 2019
Accueil / Officiel / La Gendarmerie recrute un expert en investigations numériques et en sciences des données
Photo d'illustration. Au Forum international de la cybersécurité, à Lille, lors de l'édition 2015. Le capitaine Lionel Prat, expert en criminalistique numérique de l'IRCGN, présente son logiciel d'analyse de métadonnées de photos (Crédit photo: MG/L'Essor).
Photo d'illustration. Au Forum international de la cybersécurité, à Lille, lors de l'édition 2015. Le capitaine Lionel Prat, expert en criminalistique numérique de l'IRCGN, présente son logiciel d'analyse de métadonnées de photos (Photo/MG/L'Essor).

La Gendarmerie recrute un expert en investigations numériques et en sciences des données

Un avis de vacance d’un poste d’expert en investigations numériques et en sciences des données à la direction générale de la gendarmerie nationale a été publié au Journal officiel de samedi 30 mars 2019.

Ce poste est sous le statut d’officier commissionné au grade de capitaine.

Un poste d’expert en investigations numériques et en sciences des données est vacant au sein du service des technologies et des systèmes d’information de la sécurité intérieure ST (SI)2, à la direction générale de la gendarmerie nationale à Issy-les-Moulineaux (92).
Ce poste est ouvert aux titulaires d’un diplôme d’ingénieur, de master, voire de doctorat, disposant d’une expérience et de compétences avérées dans l’analyse de données et l’intelligence artificielle.

Intérêt du poste et missions

Le ST (SI)2 est chargé, en relation et au profit des directions opérationnelles, de concevoir et réaliser les systèmes d’information et de communication (SIC) « métier » indispensables à l’exécution des missions de la sécurité intérieure. Le service assure également la continuité opérationnelle et l’évolution des systèmes contribuant à l’efficience de la police et de la gendarmerie nationales.
Le titulaire du poste sera chargé, au sein d’un « datalab », de mener des expérimentations visant à valoriser les données internes, notamment dans le domaine des ressources humaines et de la modélisation des parcours professionnels.
Ses missions seront les suivantes :

– participer au recueil du besoin fonctionnel nécessitant l’exploration de données ;
– échanger avec les responsables « métiers » pour préciser les besoins et être force de proposition quant aux analyses envisageables (pistes exploratoires) et à la nature des résultats pouvant être attendus ;
– formaliser les besoins en termes de données internes ;
– orienter le choix des données externes éventuellement utiles ;
– participer à la préparation des données ;
– réaliser les traitements informatiques, statistiques et mettre en œuvre les techniques d’intelligence artificielle ;
– participer à la communication auprès des responsables « métiers », plus particulièrement lors de la restitution des résultats.

Les compétences et connaissances techniques attendues sont les suivantes :

– connaissances approfondies dans le domaine de l’analyse de données ;
– connaissances approfondies en intelligence artificielle ;
– maîtrise des techniques de Data Science ;
– connaissance des systèmes de gestion de bases de données relationnelles (SGBDR) et des bases de données no-SQL ;
– connaissance des technologies liées au « Big Data » ;
– connaissance de langages de programmation/développement (Python, R, Java, Scala…).

Le titulaire du poste devra faire preuve de capacités de communication et d’initiative, de sens des responsabilités et des relations humaines, de facultés d’organisation et d’adaptation. Il devra également disposer d’une réelle capacité à travailler en équipe.

Statut – Environnement

Le candidat retenu sera recruté en qualité d’officier commissionné, rattaché au corps des officiers du corps technique et administratif de la gendarmerie nationale. Contractuel dans la limite de 17 ans de services, il se verra proposer un contrat initial de 5 ans au grade de capitaine voire commandant selon son expérience et son niveau de qualification.
Le statut de militaire commissionné est précisé par :

– l’article L. 4132-10 du code de la défense ;
– le décret n° 2008-959 du 12 septembre 2008 relatif aux militaires commissionnés ;
– l’arrêté du 21 janvier 2011 modifié fixant la liste des emplois d’officiers et de sous-officiers commissionnés recrutés au titre de l’article L. 4132-10 du code de la défense au sein de la gendarmerie nationale ;
– le décret n° 2012-1456 du 24 décembre 2012 portant statut particulier des officiers du corps technique et administratif de la gendarmerie nationale.

Les fonctions d’officier commissionné exercées au sein de la gendarmerie nationale sous-tendent les qualités fondamentales de l’état de militaire : neutralité et devoir de réserve, très haute moralité, disponibilité, adaptabilité, loyauté et sens élevé du service.

Personne à contacter

Les candidatures, accompagnées d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae détaillé, sont à adresser sous format électronique dans un délai de 30 jours à compter de la date de publication du présent avis au :
Chef d’escadron Marjory CANONNE, marjory.canonne@gendarmerie.interieur.gouv.fr.

A voir également

Justice (Photo Matthieu GUYOT/Essor)

42 emplois civils au ministère de la Justice pour les militaires

Le ministère de la Justice réserve 42 emplois de catégorie B et C pour les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *