mardi 17 septembre 2019
Accueil / Officiel / Emplois commissionnés dans les armées : de nouvelles spécialités très pointues
Guyane Fusée
Des spécialistes de l'espace vont être recrutés Photo d'illustration (D.C/L'Essor).

Emplois commissionnés dans les armées : de nouvelles spécialités très pointues

Une nouvelle liste d’emplois commissionnés au ministère de la Défense a été publiée au Journal officiel. De nouvelles spécialités liées à l’intelligence artificielle, au domaine spatial mais aussi aux drones font leur apparition. Plus anecdotique, la Défense va aussi recruter des “baleiniers de récifs” , c’est à dire des pilotes capables de faire passer une embarcation par dessus les récifs. La Marine nationale en compte plusieurs en Polynésie. Ce métier se transmet de génération en génération par compagnonnage.
Un militaire commissionné est un militaire recruté par contrat dans un grade d’officier, de sous-officier ou d’officier marinier pour satisfaire des besoins immédiats des armées ou des formations rattachées et occuper des emplois de spécialistes à caractère scientifique, technique ou pédagogique qui ne sont pas pourvus par les autres modes de recrutement et de formation ou qui font l’objet d’une vacance temporaire : professeurs, médecins, spécialistes informatiques, spécialistes des marchés, linguistes, etc. (Source Wikipédia).
Arrêté du 21 août 2019 modifiant l’arrêté du 28 novembre 2008 fixant la liste des emplois d’officiers et de sous-officiers commissionnés recrutés au titre de l’article L. 4132-10 du code de la défense

La ministre des armées,
Vu le code de la défense, notamment son article L. 4132-10 ;
Vu le décret n° 2008-959 du 12 septembre 2008 modifié relatif aux militaires commissionnés, notamment son article 1er ;
Vu l’arrêté du 28 novembre 2008 fixant la liste des emplois d’officiers et de sous-officiers commissionnés recrutés au titre de l’article L. 4132-10 du code de la défense,

A l’article 1er de l’arrêté du 28 novembre 2008 susvisé :
1° Après les mots : « – ingénieur du domaine spatial ; » sont insérés les mots : « – spécialiste du domaine spatial ; » ;
2° Après les mots : « – expert technique armement ; » sont insérés les mots : « – ingénieur spécialisé dans la mise en œuvre des drones ; – spécialiste de la maintenance multitechnique ; – expert en robotique ; » ;
3° Après les mots : « – chargé d’enseignement et de recherche de l’enseignement maritime ; » sont insérés les mots : « – chargé d’enseignement et de recherche en langue étrangère dans les domaines aéronautique et maritime ; » ;
4° Après les mots : « – technicien spécialisé dans le domaine de l’hygiène, de la sécurité et des conditions de travail ; » sont insérés les mots : « – expert en intelligence artificielle ; – expert en data science ; – analyste de données – data analyst ; – architecte technique en data science et intelligence artificielle ; – chargé d’évaluation d’expertise ou d’architecture en data science et intelligence artificielle ; – encadrant d’entité technique en data science et intelligence artificielle ; – expert technique data science et intelligence artificielle ; – manager d’entité technique en data science et intelligence artificielle ; – spécialiste technique des méthodes moyens d’essais en data science et intelligence artificielle ; » ;
5° Après les mots : « – contrôleur de sécurité aérienne ; » sont insérés les mots : « – contrôleur de circulation aérienne ; » ;
6° Après les mots : « – spécialiste en technique comptable et financière ; » sont insérés les mots : « – spécialiste en rémunération des militaires ; » ;
7° Après les mots : « – piroguier-éclaireur ; » sont insérés les mots : « – baleinier de récif ; » ;
8° Après les mots : « – costumier (maître tailleur) ; sont insérés les mots : « – moniteur de conduite et de sécurité routière confirmé. »

 

A voir également

Indemnités de restructuration : une nouvelle liste d’unités dissoutes

Un arrêté publié au Journal officiel liste les unités  de Gendarmerie dissoutes cet été dans le cadre de restructuration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *