jeudi , 17 juin 2021

Les admis au concours du corps des OGS rejoindront l’École des officiers de la Gendarmerie nationale (EOGN), basée à Melun. (Photo: M.Guyot/L'Essor)

Dix candidats admis au concours 2021 dans la nouvelle filière OGS

Dix candidats viennent de se voir déclarer admis au concours du corps des officiers de Gendarmerie scientifique (OGS).

Le Journal officiel de ce jeudi publie la liste des dix admis. Une femme est en tête. Quatre candidats figurent par ailleurs sur la liste complémentaire.

Qu’est ce que le corps des OGS?

Il s’agit d’une nouvelle filière, ouverte au recrutement en 2020. Cette dernière marque un tournant supplémentaire, à la fois scientifique et numérique, pour la Gendarmerie. Sa vocation? Intégrer des hommes et des femmes capables de mieux appréhender les changements apportés par les nouvelles technologies à l’Institution.

Le concours s’adresse aux étudiants titulaires au minimum d’un grade de master II ou d’un titre d’ingénieur dans divers domaines scientifiques. Pour passer le concours, les futurs officiers doivent être de nationalité française, avoir 27 ans au plus, avoir effectué la Journée défense et citoyenneté (JDC) ou avoir satisfait aux obligations du service national et être apte physiquement.

Lire aussi: Nouvelles conditions de délivrance du diplôme technique SIC des sous-officiers

L’admission ouvre les porte de l’Ecole des officiers de la Gendarmerie nationale (EOGN) à ces futurs officiers. Une formation de deux ans les attend, rémunérée et ponctuée de stages en unité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.