samedi 4 juillet 2020
Accueil / Brèves / Christophe Jacquot, un ex-officier de gendarmerie revient dans l’Arme
Le contrôleur général des armées Christophe Jacquot prendra la tête du service de la transformation à la direction générale de la Gendarmerie le 1er juillet 2020. (Photo : J.Salles/ECPAD)
Le contrôleur général des armées Christophe Jacquot prendra la tête du service de la transformation à la direction générale de la Gendarmerie le 1er juillet 2020. (Photo : J.Salles/ECPAD)

Christophe Jacquot, un ex-officier de gendarmerie revient dans l’Arme

Il avait quitté la Gendarmerie en 2003, avec le grade de chef d’escadron. Il y revient, avec comme grade celui de contrôleur général des armées au poste de chef du service de la transformation de la Gendarmerie. La nomination de Christophe Jacquot à ce poste, à partir du 1er juillet, vient d’être publiée ce mercredi au Journal officiel.

Christophe Jacquot, 57 ans, saint-cyrien, a passé 14 ans en Gendarmerie, notamment comme commandant de l’EGM 26/6 de Gap. Il a aussi commandé la compagnie de Belley (Ain) en 1995, ville du ministre de la Défense d’alors, Charles Millon. En 2003, il réussit le concours du contrôle général puis occupe des postes aux ministères de la Défense et de la Justice. Christophe Jacquot a ensuite dirigé l’Établissement de communication et de production audiovisuelle (ECPAD) de 2013 à 2019.

Lire aussi: Le prix de l’excellence française pour l’ECPAD

La transformation, l’un des six services et directions de la DGGN

La création du service de la transformation de la Gendarmerie date du 1er janvier 2020. Le général de brigade Didier Fortin avait alors eu la charge de la préfiguration de ce service. La DGGN compte six directions ou services: direction des opérations et de l’emploi; direction des personnels militaires; direction des soutiens et des finances; service des technologies et des systèmes d’informations de la sécurité intérieure; celui de la transformation; et enfin le service d’information et de relations publiques des armées-gendarmerie. Dans une récente interview à Gend’Info, le général Fortin précise que ce service est organisé en trois départements “dédiés à l’initiation, à la valorisation et à l’accompagnement de la transformation”.

PMG

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. Francis

    Toujours une logique “en silos” ? On peut en voir les magnifiques effets dans le tissu économique français qui a bénéficié de ces méthodes révolutionnaires… il y a 25 ans.
    https://philippesilberzahn.com/2019/10/14/vive-les-silos-dans-votre-organisation/

    La gendarmerie nationale sera “orientée client” au moins ?
    https://philippesilberzahn.com/2019/10/07/cest-logique-mais-ca-ne-marche-pas-peril-de-lorientation-client/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *