vendredi 26 avril 2019
Accueil / A la une / La déclaration du décès de Mathieu Caizergues ravive la douleur de la famille
Un appel à témoins a été lancé sur Facebook

La déclaration du décès de Mathieu Caizergues ravive la douleur de la famille

Mathieu Caizergues (Photo DR)

Plus d’un an après la disparition à la Réunion du gendarme Mathieu Caizergues alors âgé de 23 ans, la famille de ce gendarme mobile de Saint-Amand-Montrond (Cher) détaché sur l’île Bourbon pour plusieurs mois vient d’encaisser un nouveau choc.

Elle a appris, par médias interposés, la déclaration de son décès. “Nous n’étions pas au courant, confie Delphine Caizergues à L’Essor. Cela me révolte d’apprendre au bout d’un an qu’une déclaration de décès a été faite dans notre dos.”

Selon le site Clicanoo.re, un média réunionnais, l’absence d’information de la famille est due à une “bévue” commise au palais de justice de Saint-Denis. Le greffe aurait, selon ce site web, oublié d’envoyer le courrier informant la famille. Clicanoo.re affirme également que c’est la Direction générale de la gendarmerie qui serait à l’origine de la demande de déclaration de décès pour “aider la famille du gendarme disparu dans ses démarches administratives”. Une information qui n’a pas été confirmée par la Gendarmerie, jointe par L’Essor.

“Être informés”

La mère de Mathieu Caizergues est en colère après avoir appris par la presse le décès officiel de son fils ( Photo DR)

“Nous sommes traités par-dessus la jambe, poursuit Delphine Caizergues. Nous sommes des victimes : nous demandons seulement d’être informés des suites de la disparition de notre fils, c’est la moindre de choses.” La déclaration de décès aurait ensuite été suivie par la suppression du profil du gendarme disparu de l’annuaire de la Gendarmerie. “Cela va tellement vite : visiblement, on est pressé de le dégager de là, commente Delphine Caizergues. C’est à vomir.”

Mathieu Caizergues a disparu le 23 juin 2017 lors d’une randonnée sur un sentier montagneux de l’île près du cirque de Mafate, accompagné d’un gendarme et du mari d’une gendarme.

Les deux hommes ont été placés en garde à vue, puis relâchés. “Nous avons toujours l’espoir de retrouver Mathieu, remarque Delphine Caizergues. Mais quelle que soit l’issue, il faut que nous sachions, cela a assez duré. Et ce sont les deux personnes qui l’accompagnaient qui détiennent la vérité sur ce qu’il s’est passé.”

Lire aussi sur L’EssorLa mère de Mathieu Caizergues à l’Essor “: je veux comprendre ce qu’il s’est pass锑

Seulement entendus par les enquêteurs, les deux compagnons de Mathieu n’ont pas encore été entendus par le juge d’instruction en charge de ce dossier. En déclarant le décès du gendarme, la justice siffle en quelque sorte la fin des recherches du gendarme disparu, estime l’avocat de la famille Caizergues, Me Jean-Marc Darrigade. Et ouvre la voie à des poursuites pour non-assistance à personne en danger. “Je suis persuadé que les deux compagnons de Mathieu seront mis en examen, explique-t-il à L’Essor. Leur comportement est inexplicable et il y a trop d’éléments troublants.”

Gabriel Thierry.

Lire aussi sur L’Essor : La Réunion : toujours sans nouvelles du gendarme disparu

 

A voir également

Gendarmerie de l’Hérault caillassée: trois mineurs interpellés

La gendarmerie de Paulhan, près de Montpellier (Hérault), a été caillassée lundi 22 avril. Trois personnes ont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !