mercredi 22 mai 2019
Accueil / L'actualité Occitanie / Un gendarme percuté volontairement dans le Gard: deux motards recherchés

Un gendarme percuté volontairement dans le Gard: deux motards recherchés

Essor triple meurtre Drôme hélicoptère
Un hélicoptère participe aux recherches des deux motards Photo d’illustration (D.C/ L’Essor).

Deux conducteurs de moto-cross sont recherchés après que l’un deux a percuté et blessé un gendarme en refusant de s’arrêter à
un contrôle, lundi matin à Langlade (Gard), a-t-on appris lundi auprès de la gendarmerie.

Le gendarme, “choqué”, souffre “d’une blessure à la jambe et de douleurs thoraciques”, mais est sorti dans l’après-midi de l’hôpital Carémeau de Nîmes, où il avait été évacué, selon le colonel Lacroix.

Les faits se sont déroulés vers 11H00 aux abords de Langlade, où les gendarmes étaient positionnés pour des contrôles à l’occasion des festivités dans la commune, a ajouté la gendarmerie, confirmant une information du Midi Libre.

“Un premier gendarme a fait les gestes règlementaires pour contrôler les deux motards (qui approchaient en se suivant, Ndlr), le premier a foncé délibérément sur un gendarme qui se trouvait derrière, l’a percuté et l’a projeté au sol” avant de prendre la fuite, a raconté à l’AFP le commandant du groupement de gendarmerie du Gard, le colonel Stéphane Lacroix.

Le second motocycliste “a freiné, fait demi-tour et s’est enfui dans la direction opposée”, a-t-il ajouté.
Une soixantaine de militaires, appuyés par un hélicoptère survolant une zone entre Nîmes et Sommières, étaient à la recherche des deux conducteurs lundi en fin d’après-midi.
L’enquête a été confiée à la compagnie de gendarmerie de Vauvert

A voir également

Justice (Photo Matthieu GUYOT/Essor)

Perpétuité avec 20 ans de sûreté pour le meurtrier du major Rusig

La cour d'assises de l'Ariège a estimé que Loïc Gekiere avait délibérément percuté le major Rusig le 26 novembre 2016 lors d’une course-poursuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !