mercredi 17 juillet 2019
Accueil / L'actualité Hauts-de-France / 800 personnes dédiées à la cybersécurité parmi les 10.000 policiers et gendarmes recrutés dans le quinquennat
Un gendarme du Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) (Crédit photo: GT/L'Essor).
Un gendarme du Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) (Crédit photo: GT/L'Essor).

800 personnes dédiées à la cybersécurité parmi les 10.000 policiers et gendarmes recrutés dans le quinquennat

Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a annoncé mardi que 800 personnes seraient dédiées à la cybersécurité parmi les 10.000 policiers et gendarmes que le gouvernement a promis de recruter d’ici la fin du quinquennat. “L’insécurité de demain sera aussi et avant tout numérique“, a prévenu le ministre dans une allocution devant plusieurs centaines de personnes, au Forum international de la cybersécurité (FIC) à Lille.

Si “pour le moment les dommages humains et matériels sont contenus“, “cette menace a gagné du terrain“, a-t-il constaté. Dès lors, “il s’agira d’organiser le renforcement de l’Etat dans ce domaine: 800 policiers et gendarmes sur les 10.000 créés dans le quinquennat seront dédiés à la cybersécurité“, a déclaré M. Collomb.

Aujourd’hui l’outil numérique amène des moyens nouveaux. Quelqu’un victime d’une agression peut photographier les lieux et l’envoyer directement à la gendarmerie qui peut commencer l’enquête“, a-t-il expliqué.

Lire aussi sur L’EssorLa cybercriminalité dans le viseur des gendarmes (vidéo)

Le ministre a identifié quelques-uns des nouveaux risques: vol de données, fraude à la carte bancaire, blocage des infrastructures de télécommunication… “Face à cette menace diffuse, réticulaire, qui peut s’immiscer dans chaque smartphone, l’action institutionnelle ne saurait suffire“, a-t-il souligné. “C’est bien la résilience de l’ensemble de la société qu’il faut construire“, a-t-il ajouté, évoquant la nécessaire “sensibilisation des publics scolaires” et des PME dans les années à venir.

Gérard Collomb a enfin souligné la nécessité de développer la lutte à l’échelle européenne, alors que l’UE accuse un retard important sur les Etats-Unis, qui dépensent six à sept fois plus en la matière.

Avec AFP

A voir également

Objets volés, retrouvés lors d'une perquisition menée par la gendarmerie de Saint-Junien (Photo : Groupement de gendarmerie départementale de la Haute-Vienne).

La gendarmerie de Saint-Junien saisit divers objets volés et lance un appel à victimes

Lundi 13 mai 2019, les gendarmes de la compagnie de Saint-Junien (87) ont interpellé deux individus originaires de la Haute-Vienne. Lors de leur garde-à-vue, ces deux hommes âgés de 32 ans ont reconnu le vol de chutes de câbles en aluminium et de batteries, dérobés la veille, dimanche 12 mai, dans des sociétés implantées sur les communes de Saint-Junien et d'Oradour-sur-Vayres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *