lundi 19 août 2019
Accueil / A la une / Un motocycliste de la Gendarmerie trouve la mort dans un accident hors service
Moto de la gendarmerie (Matthieu Guyot/Essor)
Moto de la gendarmerie (Matthieu Guyot/Essor)

Un motocycliste de la Gendarmerie trouve la mort dans un accident hors service

Un motocycliste de la Gendarmerie a trouvé la mort dans un accident au début de la soirée du samedi 21 avril alors qu’il circulait sur la rocade de Saintes (Charente-Maritime) entre les sorties Chaniers et Cognac.

`

Affecté à la brigade motorisée de Barbezieux-Saint-Hilaire (Charente) et âgé de 50 ans, le gendarme Jean-Yves Jacquet, qui n’était pas en service, pilotait sa moto personnelle, à l’arrière de laquelle se trouvait sa femme, blessée dans l’accident. Selon les premiers éléments disponibles, c’est alors qu’il effectuait un déplacement, que sa moto a été heurtée par une voiture qui a déboîté. Touché au niveau du rétroviseur, le gendarme a été déséquilibré et projeté vers la glissière de sécurité.

Tout juste grand-père

Très choquée, son épouse, elle aussi âgée de 50 ans, a été admise au centre hospitalier de Saintes pour un traumatisme crânien. Le gendarme Jacquet, qui laisse derrière lui un enfant, était “grand-père depuis quinze jours”, a précisé le capitaine Pierre-Olivier Viprey, commandant l’escadron départemental de sécurité routière de la Charente.

A voir également

La 496ème promotion de Chaumont honore Georges Guillaume, un gendarme fusillé en 1944

La 496ème promotion de l'école de Gendarmerie de Chaumont, dernière de l'année 2019, a été baptisée. Elle honore le gendarme Georges Guillaume, fusillé en 1944.

Un commentaire

  1. Amory

    Toutes mes condoléances aux proches …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *