dimanche 9 août 2020
Accueil / Editos / Pour atteindre les objectifs de notre campagne, nous avons besoin de votre soutien!
GIGN

Pour atteindre les objectifs de notre campagne, nous avons besoin de votre soutien!

L’Essor de la Gendarmerie -depuis sa création en 1936 par l’adjudant-chef (ER) Jean Cousteix- défend les personnels de la Gendarmerie et les informe. Fort de leur soutien, confirmé chaque jour par les courriers reçus, les messages adressés, l’audience de notre site lessor.org (plus de 2,5 millions de visiteurs uniques sur les 12 derniers mois), L’Essor joue aussi un rôle de représentation informel mais incontestable, et d’ailleurs unique au sein des armées et même des administrations publiques françaises.

C’est dans cet esprit que je me suis adressé dès le 8 juillet au nouveau ministre de l’Intérieur, et que je viens de lui demander personnellement un rendez-vous.

Monsieur le ministre, Gérald Darmanin, les gendarmes comptent sur vous !

Car il faut bien faire un constat: les violences urbaines augmentent sans cesse et la mobilisation demandée aux gendarmes est elle aussi en progression constante! Entre le 13 juillet au soir et la fin de soirée du 14, les agressions ont été nombreuses, des gendarmes ont encore été blessés!

Lire aussi: Des gendarmes blessés et violentés lors d’échauffourées en marge de la Fête nationale

Dans ces conditions, il est de notre devoir, dans l’intérêt des personnels et de l’Institution, de renforcer notre action, en améliorant nos outils et notre audience. C’est pourquoi nous modifions et renforçons aujourd’hui notre campagne d’appel à contributions, lancée le 5 avril avril dernier.

Campagne d’appel à contributions prolongée de trois mois

A ce jour, nous avons récolté un peu plus de 5.000 €, apportés par 169 contributions, dont 14 donateurs mensuels. Nous ne remercierons jamais assez ces généreux contributeurs! Sans plus attendre, et comme promis, nous avons considérablement réduit la publicité programmatique sur le site de L’Essor, qui souvent, gênait la lecture sur les tablettes et smartphones.

Nous travaillons d’ores et déjà au grand dossier sur le GIGN que nous avons également promis aux donateurs d’au moins 30€. Et nous sommes prêts à élargir la diffusion de notre magazine à toutes les brigades.

Mais notre objectif était d’atteindre la somme de 50.000€ en six mois. C’est 10 fois plus! Il est vrai que la crise sanitaire a beaucoup perturbé la vie de chacun, de nos correspondants comme les autres. Et peut-être avons nous été trop ambitieux…

Dans ces conditions, et pour essayer d’atteindre ce but, malgré tout, nous nous donnons trois mois de plus. Et nous allons accentuer nos efforts.

J’invite donc tous les amis de L’Essor, tous ceux qui avec nous veulent soutenir les personnels de la Gendarmerie, tous nos internautes qui nous suivent sur le site de L’Essor et sur les réseaux sociaux, à rejoindre cette campagne et à apporter à leur tour une contribution, si possible régulière, même modeste.

Bannière cliquable de la campagne de soutien à L'Essor

Confiance et bonnes idées

D’ailleurs, vos commentaires me donnent confiance et m’incitent à aller de l’avant.

  • Le 7 juillet Zitelli a écrit: “Bravo pour ce super projet 👏  plus de 40 ans que suis abonné alors faisons en sorte que toutes les brigades vous lisent.”
  • Le même jour Faugeras: “Salut les Anciens, bon courage à ceux qui sont sur le terrain. L’Essor que je lisais au bureau (discrètement en 1987…) est la voix de nôtre belle Gendarmerie.”
  • Le 9 juillet, une personne anonyme: “Merci pour cette belle initiative! 🙂 Vous devez, encore plus, donner du relief aux attaques actives des détracteurs des forces de l’ordre. Rappeler sans cesse, les noms des gendarmes morts comme on le fait si souvent pour les ‘malfaisants’. Les cérémonies et médailles sont des reconnaissances instantanées très vite oubliées. Je verrais bien un encart au moins annuel rappelant les noms, lieux et circonstances des décès.”
  • Le même jour, A.I.: “Bravo, vous avez tout mon soutien ! Je suis fils de Gendarme et ai appris les bonnes valeurs civiques.”
  • Le 12 juillet, C.M.: “Bravo pour ce super projet. 👏 Ancien militaire je soutiens mes frères d’arme.”

Et en plus, vous nous donnez de bonnes idées!

Alain Dumait,
Directeur de L’Essor de la Gendarmerie

Crowdfunding campaign banner

4 Commentaires

  1. Franck FAUGERAS

    Cher Alain, je suis avec vous, je dis donc avec nous Actifs, Anciens, Retraités de la Grande Famille.
    NIGEND 141096 B de la 130ème Promotion de la 1ère Cie de L’ESOG Montkuçon.
    Aujourd’hui civile, la “Famille me manque à 53 ans”. Ma compagne ne comprend pas, mais bon, c’est comme ça.
    Je suis abonné à la news letrre via courriel, je ne souhaite rien de plus, car il faut tourner des pages dans la vie, mais celle de la Gendarmerie Nationale reste gravée.
    J’ai souscris à notre cagnotte pour entre autre, et de mes pleures, après la mort en service du MAJOR Amélie.
    Ayant été témoin de la montée de la violence face à nous, je ne peux rester indifférent.
    Je lisais l’ESSOR en 1987 sous le manteau….car mal vu du Commandement.
    Bien à vous, et ayant servi au Groupement de ST-ETIENNE (42), il n’est pas exclu que je vous rende visite à l’occasion.
    Un petit auto-collant “L’ESSOR” pour mon Père (75 ans retraité Michelin) serait un geste de fraternité entre nous.
    Bien à vous,
    Franck FAUGERAS

    • Alain Dumait

      je vous envoie ça !…avec mes remerciements, cordialement !

      • Jacques RONZIER

        Bravo pour votre formidable et ô combien necessaire soutien aux jours oû les delinquants et autres individus nuisibles sont mieux écoutés et considérés que nos forces de l’ ordre.! En tant qu’ ancien militaire, soutien total à mes ffrères d’ armes.

  2. GUIDEMANN

    J’ai fait un don, je devais avoir sur mon téléphone un numéro de code rien, je vais demander des explication au Credit Mutuel, car c’est inadmissible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *