mercredi , 16 juin 2021

Un contrôle routier mené par la Gendarmerie. (Photo d'illustration - DC / Archives L'Essor)
Un contrôle routier mené par la Gendarmerie. (Photo d'illustration - DC / Archives L'Essor)

Maintenir la règle des 100 kilomètres jusqu’au 2 juin 2020 est absurde!

[Édito] Avec l’amélioration de la situation sanitaire le gouvernement a annoncé la levée des restrictions de déplacement. Mais le maintien de la règle des 100 kilomètres jusqu’au 2 juin est absurde. Tant pour la population que pour les forces de l’ordre.

Compte tenu de l’amélioration de la situation sanitaire le gouvernement a donc décidé de lever toute restriction à la circulation des personnes. Bien. Il a raison!

D’autant que cette mesure, décidée le 11 mai, consistant à limiter tous les déplacements (sauf exceptions…) à 100 kilomètres “à vol d’oiseau” d’un lieu de départ à un lieu d’arrivée, était très difficile à appliquer. Pour les personnes concernées. Et plus encore pour les personnels chargés de la faire respecter.

Lire aussi: Le difficile contrôle du confinement par les gendarmes

Les gendarmes, sur ordre, ont bien fait quelques exemples, tel l’interpellation du journaliste Jean-Jacques Bourdin. Mais tous les témoignages confirment que cette injonction était fort mal appliquée.

Lao-Tseu disait: “Quand un ordre est juste, il est appliqué. Quand il est idiot, il ne l’est pas.”

Le choix du 2 juin

Dans ces conditions, quand le 29 mai, le Premier ministre annonce la levée de cette règle, devait-il préciser: pour une mise en œuvre immédiate ou reportée au 2 juin? Poser la question c’est y répondre, me semble-t-il.

Une mise en œuvre immédiate, le 29 mai, n’aurait rien changé à la situation sanitaire. Elle aurait un peu soulagé les forces de l’ordre. Mais également permis aux Français de profiter plus librement de leur premier week-end de “liberté”!

D’ailleurs à Paris, le gouvernement a autorisé la réouverture des parcs et jardins dès le samedi 30 mai. Que n’en a-t-il pas fait autant pour la (mauvaise) règle des 100 kilomètres!

Alain Dumait
Directeur de L’Essor de la Gendarmerie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.