mercredi 12 mai 2021
Accueil / Editos / L’Essor continuera à publier des infos qui fâchent !
Alain Dumait

L’Essor continuera à publier des infos qui fâchent !

Abonnés ou internautes. Gendarmes ou policiers. Il arrive aux premiers de nous reprocher de publier des informations qui “salissent” la Gendarmerie nationale.

Un gendarme est suspecté d’avoir commis un délit… Nous le disons. Les seconds laissent sur notre site et nos comptes sociaux des commentaires outragés. On nous écrit pour nous dire que nous manquons d’“esprit de solidarité” entre forces de l’ordre…

Nous respectons tous les points de vue, y compris de ceux qui ne sont pas d’accord avec nos choix éditoriaux. Nous publions leurs critiques, si elles sont courtoises. 

Sans doute, certains de ces correspondants ne savent pas que nous sommes indépendant, ne rendant compte qu’à nos lecteurs (qui sont de plus en plus nombreux…). Nous ne sommes la Voix d’aucun maitre !

La communauté des gendarmes et de leurs amis est constituée d’adultes souverains. Elle a droit à la vérité, même quand elle dérange !

Crowdfunding campaign banner

4 Commentaires

  1. MICHELE HUART

    C’est justement cet esprit là que nous apprécions en lisant les articles publiés dans L’Essor. Des articles écrits en toute transparence et sans tabou. Merci à L’Essor pour la diversité et l’intérêt que nous apporte ses publications.

  2. Desbois

    Effectivement, la vérité n’est toujours pas bonne à dire…
    Il est effectivement plus facile de fermer les yeux.
    Bonne continuation à l’Essor !

  3. Aldo

    suspecté = présomption d’innocence

  4. BONNIN

    En effet toute vérité est bonne à dire ou à montrer.
    Actuellement des collègues d’un syndicat policier ont raison d’enregistrer et de faire diffuser les images de ce que les forces de l’ordre subissent (essentiellement dans nos villes) : agressions, violence extrème, tirs de mortier, caillassages et incendie de véhicules de service…
    Il faut que la réalité du terrain soit sue de tous, sans filtre, à chacun de se faire son idée… quelques fois nous avons la surprise d’un décalage des commentaires par rapport à l’image, à chacun son interprétation.
    Un seul bémol et regret, j’ai constaté quelques fois l’empressement de certains à sortir leur smartphone pour filmer alors que le 1er geste aurait été de se précipiter pour porter secours à la victime! Drôle d’époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.