jeudi 28 mai 2020
Accueil / Le blog de l'éditeur / La “question du mois”: après les municipales, le coronavirus
Plusieurs gendarmes sont actuellement confinés chez eux par mesure de précaution face à l'épidémie de coronavirus Covid-19. (Illustration/L'Essor)
Plusieurs gendarmes sont actuellement confinés chez eux par mesure de précaution face à l'épidémie de coronavirus Covid-19. (Illustration/L'Essor)

La “question du mois”: après les municipales, le coronavirus

La nouvelle question du mois de L’Essor, après celle posée sur la candidature de gendarmes aux élections municipales du 15 mars 2020, sera en ligne demain matin. Elle portera évidemment sur la protection des gendarmes contre le coronavirus.

Au mois de mars nous avons proposé aux lecteurs de ce site la question suivante :

  • “Aux élections municipales du 15 mars, beaucoup d’anciens gendarmes se portent candidat. Est-ce une bonne chose pour l’image de l’Arme?”

Ce 31 mars 2020, 1 450 internautes ont répondu, oui à 77%, non à 15%, les autres “je ne sais pas”.

L’éligibilité des militaires a été élargie

Une faible minorité de notre communauté pense donc que les gendarmes devraient pousser l’obligation de réserve, au delà de leur service actif, jusqu’à s’abstenir de se présenter, avec ou sans étiquette politique, à des élections politiques, même locales, comme les municipales… Mais plus des trois quarts pensent exactement le contraire !

Rappelons que depuis une loi du 13 juillet 2018, un militaire d’active peut se présenter aux élections municipales, dans une commune de moins de 9 000 habitants, et même, le temps de la campagne, afficher une appartenance politique! D’ailleurs, le 15 mars dernier, plusieurs gendarmes d’active étaient effectivement candidats…

Dans la foulée de ce premier tour des élections municipales, la pandémie du Covid-19 a occupé tout l’écran de l’actualité. Dans ces conditions la question que nous posons pour le mois d’avril, à savoir :

  • “La Gendarmerie a-t-elle pris des mesures suffisantes pour protéger les gendarmes et leur famille du coronavirus Covid-19 ?”

est pertinente…

Cette “question du mois” a pris sa place dans l’éventail des services rendu par L’Essor.

Lire aussi: L’Essor prend chaque mois le pouls de l’opinion des gendarmes

Nous essayons, avec notre équipe, de contribuer à mieux éclairer tous les internautes qui nous lisent. Vous aussi, vous pouvez contribuer à l’amélioration de cette rubrique. Qui pourrait d’ailleurs être plus fréquente… Il vous suffit pour cela d’utiliser l’espace “Commentaires” placé sous cet article.

Alain Dumait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *