dimanche 20 septembre 2020
Accueil / Editos / Conditions de travail des gendarmes: Gérald Darmanin inspire autant confiance que son prédécesseur
Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, en visite auprès des gendarmes de l'Isère, ici à Saint-Quentin-Fallavier, le 21 août 2020.
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, en visite auprès des gendarmes de l'Isère, ici à Saint-Quentin-Fallavier, le 21 août 2020. (Twitter/GDarmanin)

Conditions de travail des gendarmes: Gérald Darmanin inspire autant confiance que son prédécesseur

L’Essor a interrogé, en août, ses lecteurs sur une nouvelle question du mois. “S’agissant des conditions de travail des gendarmes, faites-vous davantage confiance à Gérald Darmanin qu’à Christophe Castaner?”  Pour 30,8%, la réponse est OUI. 28,9% répondent NON. 32,4% estiment que c’est PAREIL, et 7,9% ont répondu qu’ils ne savaient pas. 819 internautes ont participé à cette consultation.

Castaner, ancien socialiste, était réputé être à gauche de la Macronie. Darmanin, ancien député LR, réputé plutôt à droite. Mais nos lecteurs ne font donc pas trop de différence.

Lire aussi: Monsieur le ministre, Gérald Darmanin, les gendarmes comptent sur vous !

La participation à cette consultation a été nettement moindre que sur les précédentes questions posées par L’Essor. La pause aoûtienne y ait sans doute pour quelques chose. Mais il semble aussi que cette question, assez “politique”, a recueilli moins d’écho que d’autres.

A noter: selon le baromètre TNS-Sofres de septembre pour le Figaro Magazine, le nouveau ministre de l’Intérieur, particulièrement présent dans l’actualité, voit sa cote d’avenir progresser de 7 points (à 18%).

Des résultats à rapprocher de ceux de notre enquête réalisée avec l’Ifop à propos des conditions de travail des gendarmes. Elle montrait qu’ils étaient 46 % à estimer qu’elles s’étaient dégradées, 31 % qu’elles n’avaient pas évolué et 23 % qu’elles s’étaient améliorées.

Des résultats à rapprocher de ceux de notre enquête réalisée avec l’Ifop à propos des conditions de travail des gendarmes. Cette enquête montrait que les gendarmes étaient 46 % à estimer que les conditions de travail s’étaient dégradées, 31 % qu’elles n’avaient pas évolué et 23 % qu’elles s’étaient améliorées.

Alain Dumait
Directeur de L’Essor de la Gendarmerie

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *