vendredi , 18 juin 2021

Un policier en civil, portant un brassard "Police" effectue un contrôle. (Illustration - DGPN/Sicop)
Un policier en civil, portant un brassard "Police" effectue un contrôle. (Illustration - DGPN/Sicop)

A la manif’ ! Et après ?

Certaines manifestations marquent l’histoire de notre société. Surtout celles organisées, via leurs syndicats, par les policiers (les manif’ de gendarmes sont en effet plus rares). Un nouveau rassemblement s’est tenu ce mercredi 19 ami 2021 devant les grilles de l’Assemblée nationale.

Depuis quarante ans, ces manifestations de policiers –presque toujours organisées suite au décès en mission d’un ou plusieurs collègues– sont de plus en plus fréquentes.

On se souvient encore de celle de 1983, sous les fenêtres d’un garde des Sceaux qui s’appelait Robert Badinter… Déjà la justice était accusée de laxisme. Rien n’a changé? Au contraire, les choses ont changé. Un peu du côté judiciaire, beaucoup du côté du terrain, sur lequel policiers et gendarmes ont la mission d’assurer la tranquillité publique, tâche de plus en plus difficile, et même de plus en plus dangereuse.

Faire porter la responsabilité de cette situation à la seule institution judiciaire n’a évidemment aucun sens. Pas plus que s’imaginer que ces deux forces, à elles seules (et encore moins avec les autres militaires), peuvent résoudre les problèmes liés aux trafics de drogue où ceux des cités, où des voitures flambent chaque soir (près de 50 000 par an en France)!

Dans une société, tout se tient: non seulement police et justice, mais aussi éducation, formation, urbanisme, culture, croissance économique, intégration des personnes immigrées… Les manif’ de policiers, c’est bien, avec ou sans la participation des ministres (en recherche de récupération?). Un bon gouvernement des hommes, c’est mieux! Mais c’est plus difficile…

Lire aussi: Ma tribune ! …

Alain Dumait,
Directeur de L’Essor de la Gendarmerie

One comment

  1. Dommage que les têtes pensantes de la gendarmerie fassent la sourde oreille. Mais carrière oblige

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.