vendredi 26 avril 2019
Accueil / Société / Défense / Côtes d’Armor : les médaillés militaires mis à l’honneur
L’assemblée nationale des Médaillés militaires s'est tenue cette année à Tréguier dans les Côtes-d'Armor (photo : Alain Haeghe)
L’assemblée nationale des Médaillés militaires s'est tenue cette année à Tréguier dans les Côtes-d'Armor (photo : Alain Haeghe)

Côtes d’Armor : les médaillés militaires mis à l’honneur

Créée en 1991, la Fédération Nationale des Amicales de Médaillés Militaires a tenu son grand congrès annuel le 17 juin dans la commune bretonne de Tréguier (22). Mettant à l’honneur les différents membres bénévoles qui constituent l’amicale partout sur le territoire, la Fnamm présidée par Alain Haeghe a souhaité rappeler l’importance des valeurs et des actions mémorielles qui incombent à ces prestataires. Dans la salle de réception de la mairie de Tréguier, la délégation a reçu le parrainage du maire de la commune, M. Guirec Arhant, de la sous-préfète, Mme Christine Royer ainsi que de Mme. Isabelle  Nicolas, conseillère départementale et  marraine du drapeau de l’association qui ont loué le travail de la fédération dans le cadre de la préservation du devoir de mémoire, à l’occasion des cérémonies du centenaire de la Grande Guerre.

Durant cette assemblée générale, il a été question des affaires courantes de l’association, du vote annuel du budget ainsi que du renouvellement des cotisations. Supervisé par les sections Fnamm de Tréguier et de la presqu’île de Lézardrieux, ce rassemblement annuel a mis en avant la fraternité qui unit l’ensemble des groupements de médaillés militaires opérant partout en France, à l’image des délégués de Bourgogne et de Provence. Dans son allocution de fin de séance, le président Alain Haeghe a souhaité devant ses interlocuteurs citer les valeurs du mouvement qui régissent cette communauté d’anciens combattants, à savoir “valeur et discipline”. À l’issue des délibérés de cette assemblée nationale unitaire, l’ensemble des membres a défilé au pas dans les rues de la ville, avant de déposer une gerbe de fleurs sur le monument aux morts de la commune.

M.C. 

A voir également

Paris, le 7 novembre 2017, audition de la ministre des Armées, Florence Parly, par la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances 2018. (Capture d'écran Sénat)

Ces opérations venues du froid qui inquiètent Florence Parly

La ministre des Armées a suggéré la responsabilité d'un groupe de cyberespionnage russophone dans une tentative de piratage de la Marine nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !