vendredi 22 juin 2018
Accueil / A la une / Le combat des gendarmes réunionnais pour leur retraite (actualisé avec position de la Gendarmerie)
Meurtre octogénaire Réunion véhicule gendarmerie
Illustration (SD/L'Essor).

Le combat des gendarmes réunionnais pour leur retraite (actualisé avec position de la Gendarmerie)

Ils s’estiment victimes de discrimination. Un collectif de gendarmes originaires de l’île de La Réunion, entre 30 et 40 selon les médias locaux, a décidé de rendre public leur combat. Ils s’estiment lésés depuis trois ans dans le calcul de leurs années de campagne, c’est-à-dire dans la bonification de leurs années de retraite. Selon l’AFP, ils viennent de saisir le Défenseur des droits.

“Nous avons tout tenté. C’est pour cela qu’aujourd’hui nous sommes à bout.” Un gendarme s’exprimant de manière anonyme dans une vidéo diffusée par le site internet zinfos974.

Des années qui comptent doublent

A La Réunion, les années de service passées sur l’île comptent double pour les gendarmes originaires de métropole, mais pas pour ceux originaires de La Réunion. Ces militaires ont le droit à ce même traitement en cas de service dans un autre département d’outre-mer, mais pas en cas d’affectation en métropole.

Pour ces derniers, c’est une discrimination intolérable. Ils viennent de se réunir en deux collectifs : le premier rassemble des gendarmes originaires de La Réunion, le second les femmes de ces mêmes gendarmes. Sur le site Clicanoo ( journal de l’île de la Réunion) ces derniers pointent aussi du doigt l’exception corse. Les originaires de l’Île de beauté ont eux le droit de faire toute leur carrière localement.

Nous demandons à ce que la loi soit appliquée”, indique leur avocat, Me Alain Antoine, dans une interview diffusée sur le site Linfo.re. Il estime en effet que ce double traitement appliqué est contraire à l’article 14 du code des pensions civiles et militaires. S’il n’est pas entendu, il prévoit de saisir le tribunal administratif. Sollicité par L’Essor, l’avocat n’a pas répondu.

“Du ressort du service des retraites de l’Etat” pour la Gendarmerie

“C’est une problématique nationale qui a déjà fait l’objet de plusieurs arrêts du Conseil d’État et des juridictions administratives qui ont confirmé la légalité des règlements incriminés”, commente un haut gradé.

“La Gendarmerie n’interprète pas les dispositions légales du code des pensions civiles et militaires de retraite qui répondent à un cadre législatif. Cette interprétation est du ressort du service des retraites de l’Etat seul habilité à apprécier et à liquider les droits à pension” explique la direction générale qui  précise qu’elle ne “fait qu’alimenter de son côté le compte individuel des retraites”.  

Cela dit, c’est un vrai sujet d”attention pour elle”, assure la direction.

Un groupe de travail a ainsi été créé sur cette question. De même, les structures de concertation se sont également saisies de cette question. Enfin, selon nos sources, des réunions d’informations ont été organisées au commandement de la Gendarmerie de La Réunion à ce sujet. “Chaque situation fait l’objet d’un suivi individualisé pour valoriser la carrière de chaque militaire”, précise-t-on.

Cela sera-t-il suffisant pour calmer la colère des gendarmes réunionnais qui ne sont pas franchement soutenus par leurs camarades de métropoles sur les réseaux sociaux? Les gendarmes sont en effet partagés sur cette question. “Le risque de cette démarche est que Bercy se penche sur la question des bonifications de retraite et que tout le monde soit perdant” commente pour sa part un gendarme bon connaisseur du dossier.

G.T.avec D.C

L’UNPRG préconise un ajustement du temps de séjour

Henri Martinez, le président national de l’Union nationale des personnels et retraités de la Gendarmerie connaît bien ce dossier pour avoir servi à la Réunion où il s’est encore rendu en fin d’année dernière.

La position de l’UNPRG sur ce dossier est la suivante : la discrimination existe notamment par rapport à la Corse où un gendarme insulaire peut servir toute sa carrière dans son île en faisant campagne.

Dans les DOM, le régime actuel est inégal dans les deux sens. Les gendarmes métropolitains bénéficient certes de la campagne (6 années) et de la surrémunération mais sont éloignés de leurs familles et de leur centre d’intérêt. Les gendarmes réunionnais ne bénéficient pas de la campagne mais peuvent servir onze années d’affilée avec la surrémunération et près de leurs familles. Les gendarmes des DOM ne peuvent se prévaloir d’une discrimination s’ils continuent à servir onze années dans leur département avec bénéfice de la campagne car pour se rapporter à l’expression : “on ne peut avoir le beurre, l’argent du beurre et….“.

C’est pour cela que l’UNPRG préconise un ajustement du temps de séjour, égal pour tous 4 ans +1 + 1 avec campagne et surrémunération pour tous.

 

A voir également

Des gendarmes de l'armement à Eurosatory (crédit photo: GT/L'Essor).

Dans les salons de la défense, la Gendarmerie de l’armement veille

Vous les avez sans doute remarqués : à chaque salon de la défense, des gendarmes veillent. …

10 Commentaires

  1. DRAILLET

    Un collectif rien que ça,mais ces gendarmes ont ils un statut militaire ???????est ce bien compatible

  2. BRD

    Je ne coopère pas car ce qu’ils oublient de dire c’est que même étant originaire et exerçant sur l’île ces gendarmes sont logés et MEUBLES
    Le Metropolitan qui est muté arrive avec rien
    Juste des effets personnels donc pour lui le MEUBLE est une OBLIGATION
    Mais pour ceux qui vivent sur l’île ce n’est pas sérieux il faut leur donner un logement NU
    Ils veulent TOUS les avantages sans contrainte d une MUTATION OUTRE-MER
    Mais c’est une blague !!!!!
    Et encore il y a beaucoup d’autres choses à dire
    !!!!!!! Signé un ultra marin en puissance vu le nombre de passage dans ces îles

    • DUPONT

      BRD, on ne comprend rien à ton commentaire ! Que viennent faire les meubles là-dedans ??? Un ultra marin en puissance ???? Alors pour info, jusquà présent l’originaire tout comme le Métropolitain avaient les mêmes droits lors du passage Métropole / outre mer, cubage, logement meublé etc ….
      Dire que le Métropolitain est moins loti n’est purement et simplement une belle ânerie et pour un ultra marin confirmé comme toi, après moultes déplacements, LILLE n’est pas outre-mer pour info !
      Pour t’apporter plus de précisions, dans le cadre d’une mutation à venir, un ultra marin vient de se faire signifier que comme il était originaire il aurait moins de cubage !!!!! Vérifications en cours sur cette nouveauté ! Alors BRD avant de dire n’importe quoi, tout comme beaucoup, prenez le temps de la réflexion. Nous sommes des gendarmes, aptes à la réflexion il me semble. Est il normal pour toi qu’un Métropolitain qui bénéficie de CIMM outre mer (soit 11 ans max par déplacement) fasse annuités alors que l’originaire non ? Si tu es preneur, de nombreux Métropolitains ont flairé l’astuce et fonce pour faire leur CIMM outre mer ! Idem pour ceux qui n’ont pas leur annuités, certains font 6 à 7 ans et font annuités pendant que l’ultra marin se fait refuser systématiquement les 10 et 11 ans et bataille même pour avoir ses CIMM. Pour info les ultra marins ne font plus non plus annuités dans le cadre général ! Et moi aussi j’en passe et la seule réponse de la grande muette et de nombreux métropolitains est de dire que les ultra marins devraient être heureux d’être chez eux !!!!! Certes pour un temps avant de repartir tout comme les Métropolitains en Métropole. Pendant ce temps là, le Breton, le Marseillais etc …. eux recoivent mutation dans leur département d’origine et y font toute leur carrière !!!! Je ne parle pas des Corses, sujet qui fâche alors qu’ils demandent l’indépendance !!!!! Voilà, j’espère que j’ai pu éclairer vos lanternes sur quelques points et prenez le temps de la lecture approfondie. Les ultra marins ne souhaitent pas préjudice mais juste que la gendarmerie applique l’article R14C1° du code des pensions comme avant 2015 lorsque nous étions gérés par le Service des pensions. Aujourd’hui, la DGGN rejette la faute sur le SRE en place depuis 2015 (Service de retraite de l’Etat). Je suis moi même personnellement en lien avec eux et je peux présenter des mails dans lesquels le SRE indiquent bien qu’il ne font qu’appliquer les directives de la gendarmerie. Alors Monsieur le Directeur Général, il faudrait éclairer nos lanternes sur vos déclarations.

      • Moi

        Bravo pour ta réponse tu connais le sujet

    • Daniel

      Messieurs, je suis retraité et originaire de La Réunion. J”ai servi aussi bien en métropole que dans les DOM – Et j’ai connu des discriminations – Je voudrai d’abord dire à M. MARTINEZ président de l’UNPRG, vous avez raison de dire que “”””” les gendarmes métropolitains sont éloignés de leur famille et de leur centre d’intérêt “””” J’ai toujours entendu dire qu’ils font des sacrifices pour venir outre-mer – Vous pensez sérieusement ce que vous dites – Un originaire des DOM n’a peut-être pas de faille et de centre d’intérêt pour vous ??? il ne fait aucun sacrifice dans le froid ??? il arrive en métropole dans une maison complètement vide il vous faut tout meubler et revendre à perte lorsque vous êtes muté – Est ce que vous savez monsieur le président que nous avons droit aux primes et si nous faisons pas la demande ces primes vous passent sous le nez (contrairement aux métropolitains qui perçoivent automatiquement) – concernant le mobilier en outre mer quand un originaire fait la demande pour ne pas bénéficier le mobilier gendarmerie c’est la croix et la bannière -Vos propos me déçoivent monsieur le Président vous avez peut être bénéficié et bénéficiez encore “” du beurre, de l’argent du beurre et ….”

    • Moi

      Encore un pistonné le logement meublé concerne tout les gendarmes et nous payons tous la location des meubles. Alors tu as fait l’outre mer en rêve ou planqué dans un bureau

    • zoreillapo

      Quelle manque de culture. Parce que vous croyez que les originaires qui ont servi en métropole et qui ont une mutation en outre mer ont des meubles déjà sur place. Vous ne vous sentez pas ridicule des fois?

  3. Swol andre

    À chaque métiers ces spécificités,la sncf transports gratuits,retraite basée sur la fonction publique et bonification de RTT.EDF électricité pratiquement gratuite,avantages prime,retraite améliorée ect.Le seul avantage pour nous forces de l ordre sans des bonifications de carrière.,liée souvant aux contraintes du metier et à l éloignement familiale.Alors arretons de remettre en questions nos acquis et que l on donne satisfaction à ces collègues gendarmes de la Reunion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *