mercredi 21 octobre 2020
Accueil / A la Une / Var : un gendarme des Issambres redonne le sourire à un routard allemand
Harald Hübner est revenu fin août à la brigade pour récupérer son vélo.(Photo/DR)

Var : un gendarme des Issambres redonne le sourire à un routard allemand

Voilà une histoire peu banale! Celle d’un touriste, Harald Hübner, retraité d’Opel en ex-Allemagne de l’Est, qui parcourt l’Europe à vélo. Jusqu’au 24 juillet où il perd son deux-roues aux Issambres sans savoir si on le lui a volé ou s’il a oublié où il l’avait garé.

Harald Hubner est reparti sur sa monture pour un nouveau périple. (Photo/DR)

Malheureux comme les pierres,  voilà le cycliste contraint, faute de monture,  de rentrer chez lui à Eisenach par le train. L’histoire aurait pu s’arrêter là sans l’initiative d’un gendarme de la brigade nautique côtière des Issambres,  intrigué par la présence de ce vélo abandonné, couvert de sacoches, au point de songer qu’il pourrait appartenir à un SDF.  “Pour moi, à première vue,  c’est un SDF dont on allait retrouver le corps, personne ne pouvait s’approcher du vélo en raison de l’odeur pestilentielle, dans les sacoches, il y avait toute sa vie, des documents, des cartes en Allemand, mais aussi de la nourriture, une seringue pour diabétique, des cartes et de l’argent soigneusement réparti dans les sacoches, ce qui ma fait penser qu’il ne s’agissait finalement pas d’un sans domicile fixe” explique à l’Essor l’adjudant Sébastien Puccini, qui a conduit une enquête poussée pour l’identifier.

Comme le rapporte Var-Matin qui a dévoilé cette belle histoire, ayant appris qu’un homme à l’allure de vagabond  ne parlant ni Français ni Anglais s’était présenté dans un restaurant de plage aux Issambres pour rechercher son vélo, le gendarme s’est mis en quête de le retrouver. Il a alors effectué une diffusion qui s’est révélée payante : un Allemand, de type SDF, s’est bien présenté à la gendarmerie de Sainte-Maxime pour signaler le vol de son vélo, mais sans laisser de moyen pour le recontacter.

Fort des indices trouvés dans les sacoches du vélo et aidé de son épouse germanophone, l’adjudant a écrit à la mairie d’Eisenach.” Sans réponse. Mais, fin août,  l’ambassade d’Allemagne l’a finalement localisé grâce à un article publié dans la presse locale. Dans sa région, c’est une figure locale.

Le routard a été retrouvé grâce à un article dans la presse allemande ( Photo DR)

Contacté, le cycliste est revenu dare-dare aux Issambres pour récupérer son précieux vélo! ” Je suis revenu de congés pour l’accueillir, si vous aviez vous comme il était heureux, il a nous a amené du chocolat” raconte l”adjudant.

Harald Hübner est reparti sur son vélo pour un nouveau périple. Avec un immense sourire.

Harald Hubner est reparti heureux comme Ulysse! ( Photo DR)

Avant de s’échouer sur la Côte d’Azur,  il a déjà parcouru une dizaine de pays d’Europe, parcourant quelque 6 500 kilomètres en quelques mois.

Il vit avec 10 euros par jour, et dort systématiquement à la belle étoile à l’endroit où il s’arrête” précise encore le militaire de la brigade des Issambres.

D.C et S.D

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.