vendredi 27 novembre 2020
Accueil / L'actualité PACA / Passage de Migrants : un couple interpellé avec des mineurs à la frontière
Police aux frontières (Photo DGPN SICOP)

Passage de Migrants : un couple interpellé avec des mineurs à la frontière

Les affaires de passeurs de migrants se multiplient dans la région PACA et plus particulièrement  dans les Alpes Maritimes. Ce jeudi soir, un couple de Niçois a été interpellé à Sospel par des gendarmes alors qu’il transportait trois migrants mineurs dans sa voiture. Placé en garde à vue à la Police aux Frontières (PAF) de Menton, le couple a été laissé libre vendredi soir avec une convocation devant le tribunal correctionnel de Nice pour  le 24 avril 2017. Ce couple de quadragénaires comparaîtra pour “Transport et aide au séjour de clandestins”.

L’enquête a mis en évidence que l’homme avait repéré des mineurs migrants alors qu’il faisait du vélo à Vintimille. Il est revenu les chercher en voiture afin de les conduire vraisemblablement à la gare de Nice. De nombreux tickets attestant de passages fréquents ont été trouvés dans son véhicule. Reste à savoir s’il a touché de l’argent pour cela.

L'état de la voiture témoigne de la violence du choc. (PHOTo DR)
En octobre , un passeur avait foncé sur les gendarmes . (Photo DR)

 

Dernièrement, un passeur de migrants qui avait foncé sur les gendarmes à la Trinité avait été condamné à quatre mois de prison ferme.

Un autre, également interpellé près de Nice par les gendarmes  a été condamné  dernièrement à 30 mois de prison ferme. Plus récemment, une femme se présentant journaliste dans une radio autogérée et appartenant à la coopérative libertaire Longo Mai a été laissée libre après avoir été interpellée sur l’autoroute A 8 dans une voiture avec des migrants soudanais.  Elle sera poursuivie  pour refus de se soumettre aux relevées des empreintes et photographies devant le tribunal correctionnel de Nice le 02 mars 2017. Elle avait dans sa voiture des documents destinés aux  zadistes de Notre Dame des Landes. 

Un passeur indien de 28 ans, interpellé ce mercredi au poste-frontière de Montgenèvre (Hautes-Alpes) alors qu’il convoyait en France trois migrants, a été condamné à six mois de prison, dont trois avec sursis, a-t-on appris samedi auprès du parquet de Gap.
Jugé vendredi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Gap pour “aide à l’entrée irrégulière sur le territoire national, usage et détention de faux documents administratifs et conduite sans permis”, cet homme domicilié en Italie a également écopé de deux ans d’interdiction du territoire français, a précisé dans un communiqué Raphaël Balland, le procureur de la République à Gap.

Avec AFP

 

 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.