dimanche 20 septembre 2020
Accueil / A la Une / Sarah Chelpi, première femme à la tête d’une unité de secours de montagne

Sarah Chelpi, première femme à la tête d’une unité de secours de montagne

C’est la première femme, à commander une unité de secours en montagne en France. Et c’est dans la gendarmerie, plus précisément au Peloton de gendarmerie de Haute Montagne de Saint-Sauveur-sur-Tinée dans les Alpes Maritimes  que cet évènement a lieu.

 

la capitaine Sarah Chelpi
la capitaine Sarah Chelpi

Adjointe au commandant du PGHM de Briançon (05) depuis 2013, elle commande le “PG” de Saint-Sauveur depuis le 1 er décembre. Les sommets du Mercantour, et le baou de Saint Jeannet n’ont rien de mystérieux pour cette jeune femme férue d’alpinisme, de ski et d’escalade car Sarah Chelpi est cannoise d’origine.

Recrutée comme universitaire, titulaire d’un master 2 de droit à Aix-en-Provence, formée à la spécialité  montagne au CNISAG de Chamonix, (centre national d’instruction au ski et à l’alpinisme de la gendarmerie) cette jeune femme  de 32 ans passionnée de montagne a débuté sa carrière comme commandant la communauté de brigades de Megève en Haute-Savoie (74). Elle est également brevetée parachutiste.

C’est un grand honneur pour moi. C’est mon département natal, donc je suis contente de retourner sur mes terres, dans une montagne que je connais bien et je suis fière d’avoir pu accéder à ce niveau. C’est une chance de rester en spécialité montagne” explique la Capitaine Chelpi sur la Page Facebook du PGHM des Alpes Maritimes.

Elle succède donc au Capitaine Fabrice David à la tête de ce peloton constitué de 11 sous-officiers et 3 gendarmes adjoints volontaires. Le PGHM du “06” , intervient en alternance avec la section montagne de la CRS 6, un système bien rôdé et qui fonctionne parfaitement, les deux unités travaillant en parfaite symbiose.

L’Essor de la gendarmerie félicite le capitaine Chelpi et lui souhaite une pleine réussite dans ses nouvelles fonctions.

Trois femmes gendarmes exercent en montagne . Vérane Bonneuil ( originaire des Hautes Alpes) fut la première à exercer dans le Jura. Elle est actuellement basée à Osseja (Pyrénées orientales) et suit en alternance sa formation de guide de haute montagne à l’Ecole nationale de ski et d’alpinisme. Alice Coldefy est quant à elle déjà guide depuis 2014 et sert  au prestigieux PGHM de Haute-Savoie à Chamonix (Haute-Savoie).

D.C

 

Crowdfunding campaign banner

3 Commentaires

  1. Congratulations et profond respect D un montagnard et secouriste qui connaît l exigences s de votre fonction !qui plus est avec des mecs pas toujours ” Tendres”Bon vent dans votre mission.Amicalement.
    Philippe.

  2. leclercq

    bravo à ce jeune capitaine féminin , je suis pour une intégration maxi du personnel féminin dans notre métier de gendarme, car j’ai eu l’occasion de trvailler avec elles , je pense qu’elles ont un peu plus de sensibilité et d’intégrité dans leur jugement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *