jeudi 24 septembre 2020
Accueil / L'actualité PACA / Un meurtre maquillé en disparition élucidé par la brigade de recherches de Nice
Le Peloton d'intervention de Grasse a appuyé la brigade de recherches de Nice ( Photo Vie Cie de Nice)

Un meurtre maquillé en disparition élucidé par la brigade de recherches de Nice

Le peloton d'intervention de l'escadron 23/6 de Grasse a appuyé la compagnie de Nice (Photo GN)
Le peloton d’intervention de l’escadron 23/6 de Grasse a appuyé la compagnie de Nice (Photo GN)

 

Les gendarmes de la brigade de recherches de Nice ont mis fin à un suspens de plus d’un an dans l’affaire de la  mystérieuse disparition la veille de Noël 2015 près de Nice de Patrice Ferrari, un homme de 49 ans.  Son  corps portant des traces suspectes a été retrouvé fin janvier dans l’arrière-pays niçois en contrebas de la Rn 202. Ce jeudi, un homme de 44 ans connu de la justice pour des vols avec arme a été présenté  à un juge d’instruction afin d’être mis en examen pour « participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime : arrestation, enlèvement, ou détention arbitraire suivi de mort». Il a été placé en détention provisoire.
Son ex -compagne, une femme de 44 ans habitant à Nice a également été présentée au juge chargé de ce dossier criminel. Elle a été mise en examen et laissée libre sous contrôle judiciaire. Des éléments matériels ainsi que des indices de police technique et scientifique auraient été patiemment recueillis par les limiers de la brigade de recherches. Une escroquerie aux chèques volés aurait conduit les enquêteurs à s’intéresser à Paul C. un Corse demeurant à Gilette dans l’arrière-pays Niçois. D’importantes recherches ont été conduites après la disparition de Patrice Ferrari et des appels à témoins avaient été lancés dans la presse.
Les gendarmes de la compagnie de Nice commandée par le chef d’escadron Denis Mottier, ont mobilisé d’importants moyens sur cette affaire avec une quarantaine de militaires engagés pour les opérations d’interpellations dont le peloton d’intervention de l’escadron 23/6 de Grasse , le suspect étant chasseur et potentiellement armé. Le mobile est inconnu à ce stade. Les investigations se poursuivent sur commission rogatoire.

img_6455p1060384

img_6291

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *