lundi 20 mai 2019
Accueil / Brèves / Les agresseurs d’un gendarme marseillais, leaders du groupuscule Bastion social, condamnés en appel

Les agresseurs d’un gendarme marseillais, leaders du groupuscule Bastion social, condamnés en appel

La cour d’appel d’Aix-en Provence a condamné ce lundi 1er octobre de deux militants du groupuscule d’extrême droite Bastion Social qui avaient été jugés le 27 juin en première instance. Le parquet général avait requis six mois de prison le 27 septembre.
L’ancien responsable de la section marseillaise du Bastion Social a vu sa condamnation à six mois de prison confirmée tandis que la peine de son co-prévenu, coordonnateur des sections d’Aix-en-Provence et Marseille, a été ramenée de six à quatre mois de prison.

Le 27 avril dernier, devant une caserne marseillaise, un gendarme en civil et un ami antillais porteur de dreadlocks avaient été agressés par des colleurs d’affiche du bastion social après que l’ami du gendarme a demandé du feu à l’un d’eux.

Les deux amis avaient alors molestés et roués de coups de pieds et de poings. Leurs blessures avaient entraîné une interruption totale de travail de six jours.

 

A voir également

Gilet jaune sur un pare-brise de voiture (Photo d'illustration DC/L'Essor)

Prison ferme pour un Gilet jaune ayant insulté les gendarmes

Un Gilet jaune a été condamné à trois mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Châteauroux pour avoir insulté des gendarmes à Issoudun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !