samedi 20 juillet 2019
Accueil / A la une / Le faux gendarme appelait à la violence sur Facebook!
Illustration (SD/L'Essor).

Le faux gendarme appelait à la violence sur Facebook!

Cet imposteur sera jugé par le tribunal correctionnel de Tarascon en février prochain pour “provocation non suivis de faits, d’usurpation de titre et de détention d’armes de catégories B ou C” .

Cet individu de 21 ans n’a rien trouvé de mieux que de se faire passer pour un gendarme sur Facebook et d’inciter à la violence. Il a même selon la Provence incité la population à utiliser les armes! Il s’est même servi du meurtre d’Adrien Pérez à la sortie d’une discothèque près de Grenoble en juillet dernier, et de la marche blanche qui a suivi, pour attiser la violence.

C’est un courrier anonyme parvenu à la brigade de Châteaurenard le 9 août qui a mis fin à ses agissements.  Mercredi dernier, les gendarmes ont interpellé le faux gendarme chez lui à Noves et ont découvert plusieurs armes.

Placé en garde à vue par les (vrais) gendarmes, cet individu inconnu des services de police et de Gendarmerie a reconnu les faits . “Une telle affaire peut avoir un retentissement très fâcheux pour nous, souligne dans la Provence le commandant Thierry Magaud, de la brigade de Châteaurenard. Avec le nombre de groupes facebook sur la commune, cela peut aller très loin ! D’ailleurs, cette affaire a choqué beaucoup de gens”.

 

A voir également

Photo d'illustration (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

Réforme des retraites: les gendarmes tirent leur épingle du jeu

Retraites à jouissance immédiate et bonifications des gendarmes seront maintenues. Les primes seront en plus intégrées au calcul de la pension.

Un commentaire

  1. ferry

    Je connais un faux profil et je me demande c’est qui sur facebook :=)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *